Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
pascal-sombardier.com

pascal-sombardier.com

Topos et photos sur la montagne hors des sentiers battus, par l'auteur des Randonnées du vertige

Roche Saint-Michel - Le grand parcours

Bien que dominant Grenoble, voici l’un des parcours les plus engagés, les plus variés et les plus vertigineux du Vercors.

Vues de Grenoble- Claix, les parties gauche (trou St-Michel et grotte des Lucarnes) et droite (ranc de Malhivert et vire St-Michel) de la grande barrière est de la Roche Saint-Michel. Pour mieux voir les détails, cliquez sur chaque photo.
Vues de Grenoble- Claix, les parties gauche (trou St-Michel et grotte des Lucarnes) et droite (ranc de Malhivert et vire St-Michel) de la grande barrière est de la Roche Saint-Michel. Pour mieux voir les détails, cliquez sur chaque photo.

Vues de Grenoble- Claix, les parties gauche (trou St-Michel et grotte des Lucarnes) et droite (ranc de Malhivert et vire St-Michel) de la grande barrière est de la Roche Saint-Michel. Pour mieux voir les détails, cliquez sur chaque photo.

Du trou à la vire Saint-Michel par la grotte des Lucarnes et le ranc de Malhivert

Pour envisager cette aventure, il ne suffit plus d’être un randonneur habitué au vide et aux vires étroites, mais il faut aussi des compétences (modestes) de grimpeur, de spéléologue et surtout une certaine aisance dans les manœuvres de corde et les rappels. On rencontre trois cavités dont le célèbre trou Saint-Michel, la grotte de la Poterie, et surtout celle des Lucarnes que l’on traverse sur 120 m avant de ressortir en pleine falaise.

Ayant déjà parcouru les vires de part et d’autre de ces grottes, j’eus l’idée de cet enchaînement qui s'est avéré être d'un grand intérêt et particulièrement original. Le retour par le ranc de Malhivert et la vire Saint-Michel est assez ardu et long mais reste plein d’ambiance au milieu des mouflons.

 

Le topo détaillé est téléchargeable gratuitement ici : 

https://www.fichier-doc.fr/2018/02/02/roche-st-michel-grand-parcours/

ou directement visible par clic sur le doc PDF ci-dessous :

Descente dans le trou Saint-Michel. Jusque là, tout va bien...

Descente dans le trou Saint-Michel. Jusque là, tout va bien...

Le grand rappel (50 m) qui permet de prendre pied sur la vire centrale depuis le trou Saint-Michel. Ambiance assurée !

Le grand rappel (50 m) qui permet de prendre pied sur la vire centrale depuis le trou Saint-Michel. Ambiance assurée !

Sur la magnifique vire centrale, une progression relativement aisée.

Sur la magnifique vire centrale, une progression relativement aisée.

La grotte de la Poterie possède deux entrées formant arche, et une grande cheminée qui perce son plafond.

La grotte de la Poterie possède deux entrées formant arche, et une grande cheminée qui perce son plafond.

La vire donnant accès à la grotte des Lucarnes, située au fond de la faille noirâtre bien visible au centre.

La vire donnant accès à la grotte des Lucarnes, située au fond de la faille noirâtre bien visible au centre.

Petit rappel pour descendre à l'entrée de la grotte des Lucarnes, invisible du haut.

Petit rappel pour descendre à l'entrée de la grotte des Lucarnes, invisible du haut.

Bruno Gerelli dans la grotte des Lucarnes, appelée ainsi en raison de deux fenêtres donnant sur le vide en pleine falaise.

Bruno Gerelli dans la grotte des Lucarnes, appelée ainsi en raison de deux fenêtres donnant sur le vide en pleine falaise.

Pour descendre de la grotte des Lucarnes, 2 petits rappels sont nécessaires avant de prendre le ranc de Malhivert.

Pour descendre de la grotte des Lucarnes, 2 petits rappels sont nécessaires avant de prendre le ranc de Malhivert.

Le passage supérieur du ranc de Malhivert. Plus impressionnant que difficile !

Le passage supérieur du ranc de Malhivert. Plus impressionnant que difficile !

Et pour finir, avec Grenoble au fond, la vire Saint-Michel qui ramène sur la crête.

Et pour finir, avec Grenoble au fond, la vire Saint-Michel qui ramène sur la crête.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article