Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
pascal-sombardier.com

pascal-sombardier.com

Topos et photos sur la montagne hors des sentiers battus, par l'auteur des Randonnées du vertige

Sangraure - Simance

Un passage mythique des Alpes du Sud. Âmes sensibles s'abstenir.

Sur la longue arête qui sépare la haute Bléone du haut Verdon (entre Digne et Allos), on trouve de grands sommets comme l'Estrop (2961 m), très présent en toile de fond de la randonnée décrite ici, et des cimes plus modestes comme le Sangraure ou le Mourre de Simance. Sur leur versant est, non loin du charmant village de Colmars, l'environnement est parfaitement bucolique et pastoral jusque vers 2000 m, mais devient rapidement austère ensuite, notamment en raison de la présence de marnes argentées (à ne pas confondre avec les schistes lustrés plus au nord). Cette géologie donne lieu à quelques passages d'anthologie, comme la crête de Chabaud tendue entre nos deux sommets. Effilée comme un rasoir, elle demande un certain sens de l'équilibre, surtout au début alors que le vide file vertigineusement des deux côtés. Une petite corde peut rassurer les personnes sensibles, mais, confidence, on peut descendre avant la crête si on ne se sent pas de s'y aventurer. 

Topo détaillé et carte par clic sur le doc PDF ci-dessous : 

La première passerelle sur le torrent de Chasse.

La première passerelle sur le torrent de Chasse.

La cabane Marie-Christine (ou de la Reourié).

La cabane Marie-Christine (ou de la Reourié).

Après le col 2448 m, montée au Sangraure. Au fond, l'Estrop.

Après le col 2448 m, montée au Sangraure. Au fond, l'Estrop.

Descente du Sangraure vers la crête de Chabaud.

Descente du Sangraure vers la crête de Chabaud.

Crochet à gauche avant le fil du rasoir de la crête de Chabaud.

Crochet à gauche avant le fil du rasoir de la crête de Chabaud.

Le début demande de la détermination... et de la concentration.

Le début demande de la détermination... et de la concentration.

Assurage en mouvement : si l'un des deux tombe, l'autre se jette de l'autre côté.

Assurage en mouvement : si l'un des deux tombe, l'autre se jette de l'autre côté.

Après 50 mètres, ça va nettement mieux.

Après 50 mètres, ça va nettement mieux.

La descente du Mourre de Simance ou la sérénité retrouvée.

La descente du Mourre de Simance ou la sérénité retrouvée.

Dernier petit regard ému vers l'arête traversée.

Dernier petit regard ému vers l'arête traversée.

Descente vers la cabane de Chabaud où l'on retrouve les alpages.

Descente vers la cabane de Chabaud où l'on retrouve les alpages.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Maurits 08/09/2018 22:33

Je suis monté à la Crête et je l'ai trouvée si effrayante et vertigineuse que j'ai décidé de ne pas la traverser. Respect pour quiconque a assez de courage pour le faire. C'est un endroit incroyable et il faut le voir pour le croire.