Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
pascal-sombardier.com

pascal-sombardier.com

Topos et photos sur la montagne hors des sentiers battus, par l'auteur des Randonnées du vertige

Les Deux Sœurs - crêtes de Sophie

Les Deux Sœurs doivent leurs patronymes à deux jeunes Lyonnais venus à Château-Bernard pour un chantier de jeunesse pendant la dernière guerre. Ils auraient donné à ces sommets le nom de leurs amies absentes : Sophie et Agathe. L'arête qui s'étend du Clot d'Aspres à nos Deux Sœurs offre quelques-unes des plus belles vues à la fois sur les abîmes du balcon est du Vercors et les étonnants lapiaz de l'intérieur. Elle présente l'avantage de rester facile malgré cette ambiance exceptionnelle. Je l'avais décrite dans un précédent article avec un accès depuis Prélenfrey par le pas de l'Œille et retour par le couloir des Deux-Sœurs, une option plus longue et plus engagée dans un style très différent. En partant de Villard-de-Lans (7€ l'aller-retour en télécabine), solution présentée ici, on est rapidement confronté à un univers minéral d'une grande sauvagerie malgré la proximité de la station. Le calme et l'aspect lunaire du Clot d'Aspres furent pour moi une révélation. Les bouquetins ne s'y sont pas trompés et apprécient tout autant ce vallon où l'on ne pourra les manquer. Un bon sentier le parcourt maintenant, tracé à la fois par les animaux et leurs admirateurs, mais il ne figure pas sur la carte IGN. Il évite les magnifiques lapiaz du fond du vallon, mais, particulièrement friand de reliefs insolites, je propose une petite variante qui permet d'admirer de près ces dentelles de pierre immaculées. 

Topo détaillé et carte par simple clic sur le doc PDF ci-dessous :

La petite brèche 2006 m du premier sommet sans nom.

La petite brèche 2006 m du premier sommet sans nom.

Le sommet 2050 m permet de prendre pied sur le large col qui domine le pas de l'Œille. À droite, le Gerbier et, au fond, le Cornafion.

Le sommet 2050 m permet de prendre pied sur le large col qui domine le pas de l'Œille. À droite, le Gerbier et, au fond, le Cornafion.

Petit mur permettant de franchir la deuxième barre rocheuse du sommet 2105 m.

Petit mur permettant de franchir la deuxième barre rocheuse du sommet 2105 m.

La montée finale au deuxième sommet sans nom, qui serait appelé localement le dôme de l'Œille (2105 m).

La montée finale au deuxième sommet sans nom, qui serait appelé localement le dôme de l'Œille (2105 m).

La descente du sommet 2105 m se fait avec une facilité déconcertante.

La descente du sommet 2105 m se fait avec une facilité déconcertante.

Après le sommet 2105 m, le petit ressaut à désescalader, pourvu d'une corde fixe.

Après le sommet 2105 m, le petit ressaut à désescalader, pourvu d'une corde fixe.

Après le ressaut équipé, descente facile vers la grande brèche 2051 m. Sophie est en vue (et la Moucherolle à droite).

Après le ressaut équipé, descente facile vers la grande brèche 2051 m. Sophie est en vue (et la Moucherolle à droite).

Petit goulet avant la grande brèche.

Petit goulet avant la grande brèche.

Arrivée sur Sophie.

Arrivée sur Sophie.

Au col des Deux-Sœurs, devant Agathe et la Moucherolle à droite.

Au col des Deux-Sœurs, devant Agathe et la Moucherolle à droite.

En haut du vallon du Clot d'Aspres vit une importante harde de bouquetins (qu'un récent comptage estime à 240 têtes). Les mâles paressent sur le chemin et se déplacent à peine pour nous laisser passer.

En haut du vallon du Clot d'Aspres vit une importante harde de bouquetins (qu'un récent comptage estime à 240 têtes). Les mâles paressent sur le chemin et se déplacent à peine pour nous laisser passer.

Les Deux Sœurs - crêtes de Sophie
Les Deux Sœurs - crêtes de Sophie
Le sentier du Clot d'Aspres permet d'admirer une dernière fois l'arête gravie. Ici, la forme étonnante du sommet 2105 m qu'on pourrait croire inaccessible.

Le sentier du Clot d'Aspres permet d'admirer une dernière fois l'arête gravie. Ici, la forme étonnante du sommet 2105 m qu'on pourrait croire inaccessible.

La variante des lapiaz, réservée aux amateurs d'ambiances lunaires et de sculptures de pierre.

La variante des lapiaz, réservée aux amateurs d'ambiances lunaires et de sculptures de pierre.

Les Deux Sœurs - crêtes de Sophie
Retour au Clot d'Aspres devant des lapiaz tourmentés. Au fond à gauche, le Gerbier.

Retour au Clot d'Aspres devant des lapiaz tourmentés. Au fond à gauche, le Gerbier.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article