Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
pascal-sombardier.com

pascal-sombardier.com

Topos et photos sur la montagne hors des sentiers battus, par l'auteur des Randonnées du vertige

La septième tour du Playnet

par le couloir 6,5 et la vire plein gaz

La "Belle traversée" de François Lannes, dont il est déjà question sur ce blog (http://www.pascal-sombardier.com/2018/07/vire-de-la-peyrouse.html) peut se faire par tronçons, son intégrale étant réservée à des connaisseurs particulièrement à l'aise sur ce genre de terrain. Rafaël Rodon a pris l'habitude de la réaliser plusieurs fois par an. Depuis le couloir 6,5 évoqué ici, avec la connaissance qu'il a acquise de ce parcours d'exception (et aussi grâce à une bonne forme...), il arrive à mettre 4 h en solo jusqu'au pas de Serre-Brion après un crochet par la vire aux Ancolies...  Un exemple à ne suivre que si l'on est soi-même très aguerri, habitué aux vires à chamois, insensible au vertige et sûr de soi. La vire de la 7e tour, début de la belle traversée dans le sens nord-sud (celle de la 6e tour depuis le pas Morta étant déversée et à éviter), comporte quelques-uns des passages les plus aériens de l'ensemble, notamment sur la vire "plein gaz", après la sortie du couloir sur une rampe qui surprend par sa largeur. Elle peut se faire indépendamment de la suite (sinon la première partie de la vire de la Peyrouse, relativement aisée) et reste moins exposée que les sections les plus au sud.

Carte et topo détaillé par simple clic sur le doc PDF ci-dessous :

La septième tour du Playnet
Dans le couloir 6,5.

Dans le couloir 6,5.

En haut du couloir 6,5, une large rampe permet d'arriver à l'angle du pilier et au début de la vire plein gaz.

En haut du couloir 6,5, une large rampe permet d'arriver à l'angle du pilier et au début de la vire plein gaz.

La vire plein gaz.

La vire plein gaz.

Le rouge est mis...

Le rouge est mis...

E pericoloso sporgersi.

E pericoloso sporgersi.

Petit passage plus impressionnant que difficile.

Petit passage plus impressionnant que difficile.

Les chamois ont tracé là un véritable sentier.

Les chamois ont tracé là un véritable sentier.

Vue vers le sud, en direction du pas Étoupe.

Vue vers le sud, en direction du pas Étoupe.

Depuis la vire de la Peyrouse, on aperçoit la sente empruntée dans la descente au pas Étoupe.

Depuis la vire de la Peyrouse, on aperçoit la sente empruntée dans la descente au pas Étoupe.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article