Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
pascal-sombardier.com

pascal-sombardier.com

Topos et photos sur la montagne hors des sentiers battus, par l'auteur des Randonnées du vertige

Presles : balade verticale

- Descente par les rappels de Léadine avec retour par la balme Rousse et la vire aux Chèvres

- Vire des Marcassins

On peut passer son hiver dans les falaises de Presles, et pas seulement si l'on est grimpeur. Il n'y fait jamais froid, et même un peu trop chaud par les temps qui courent. Il existe plusieurs possibilités de balades, certaines tranquilles (j'en avais décrite une ici, dont le début est commun avec celle-ci), d'autres plus acrobatiques, et donc logiques dans cet univers vertical. On utilise dans ce cas les itinéraires d'accès et de descente des grimpeurs, ainsi que le matériel qu'ils ont mis en place. Les rappels de Léadine et du Tocard, ou l'équipement de la vire des Marcassins, sont ainsi bienvenus lors de ces parcours aériens qui permettent de profiter à loisir de l'ambiance exceptionnelle de ces falaises internationalement réputées. Évidemment, on appréciera d'autant plus le site si on l'a fréquenté en tant que grimpeur, comme je l'ai fait pendant une quarantaine d'années, car c'est l'occasion de revivre des aventures mémorables, sans le stress inhérent à l'escalade. Mais l'essentiel est toujours là : lumière, couleurs, reliefs étonnants, trottoirs en plein vide, passages secrets, verticalité, verticalité et... verticalité.

Les parcours décrits ici s'adressent, on s'en doute, à des personnes rompues aux techniques du rappel et de l'assurage en mouvement, ayant de plus un pied sûr et une bonne aisance en terrain escarpé.

Topo détaillé par simple clic sur le doc PDF ci-dessous :

Par le sentier des belvédères, on arrive donc au sommet du pilier du Souvenir, depuis lequel on voit la paroi où l'on va descendre en rappel.

Par le sentier des belvédères, on arrive donc au sommet du pilier du Souvenir, depuis lequel on voit la paroi où l'on va descendre en rappel.

Les 5 rappels font tous près de 50 mètres.

Les 5 rappels font tous près de 50 mètres.

Michel Rousseau au premier des 3 rappels de Léadine. Au fond, le parking des grottes visitables (photo L. Jacquet).

Michel Rousseau au premier des 3 rappels de Léadine. Au fond, le parking des grottes visitables (photo L. Jacquet).

Grande ambiance dans ces rappels bien verticaux (photo L. Jacquet).

Grande ambiance dans ces rappels bien verticaux (photo L. Jacquet).

Arrivée sur la vire médiane, facilement praticable à ce niveau.

Arrivée sur la vire médiane, facilement praticable à ce niveau.

Petite visite au tunnel de l'École buissonnière, option réservée aux grimpeurs.

Petite visite au tunnel de l'École buissonnière, option réservée aux grimpeurs.

Retour par la vire vers le rappel du Tocard.

Retour par la vire vers le rappel du Tocard.

Le premier des 2 rappels de la voie de "l'arrêt du Tocard facutatif".

Le premier des 2 rappels de la voie de "l'arrêt du Tocard facutatif".

Celui-là, c'est le plus beau ! (photo L. Jacquet)

Celui-là, c'est le plus beau ! (photo L. Jacquet)

Arrivée devant le porche de la balme Rousse.

Arrivée devant le porche de la balme Rousse.

Le porche de la balme Rousse.

Le porche de la balme Rousse.

Les magnifiques gours de la balme Rousse.

Les magnifiques gours de la balme Rousse.

Depuis les gours, on devine une fenêtre au-dessus de l'entrée principale.

Depuis les gours, on devine une fenêtre au-dessus de l'entrée principale.

Une vire permet de rejoindre cette fenêtre où se trouve une plate-forme qui sert d'abri aux grimpeurs-ermites (photo E. Babbini).

Une vire permet de rejoindre cette fenêtre où se trouve une plate-forme qui sert d'abri aux grimpeurs-ermites (photo E. Babbini).

Preuve d'une habitation ancestrale de ce site...

Preuve d'une habitation ancestrale de ce site...

De la plate-forme, on peut redescendre dans le porche de Balme Rousse par un petit rappel (photo L. Jacquet).

De la plate-forme, on peut redescendre dans le porche de Balme Rousse par un petit rappel (photo L. Jacquet).

Expérience horizontale de la verticalité (photo L. Jacquet).

Expérience horizontale de la verticalité (photo L. Jacquet).

Après le passage sous le pilier du Souvenir et les Chrysanthèmes, la vire aux chèvres permet de rejoindre facilement le sentier de randonnée classique.

Après le passage sous le pilier du Souvenir et les Chrysanthèmes, la vire aux chèvres permet de rejoindre facilement le sentier de randonnée classique.

Sur la vire aux chèvres, il est préférable de garder le casque, des grimpeurs pouvant déclencher des chutes de pierre dans les voies au-dessus (photo L. Jacquet).

Sur la vire aux chèvres, il est préférable de garder le casque, des grimpeurs pouvant déclencher des chutes de pierre dans les voies au-dessus (photo L. Jacquet).

La partie la plus étroite et spectaculaire de la vire des Marcassins (photo L. Jacquet).

La partie la plus étroite et spectaculaire de la vire des Marcassins (photo L. Jacquet).

Contre toute attente, progression relativement aisée sur la vire des Marcassins. Au fond, le rocher des Nugues.

Contre toute attente, progression relativement aisée sur la vire des Marcassins. Au fond, le rocher des Nugues.

Un trottoir en plein vide plutôt étroit où il vaut mieux s'assurer (photo L. Jacquet).

Un trottoir en plein vide plutôt étroit où il vaut mieux s'assurer (photo L. Jacquet).

Au bout de la vire des Marcassins (photo L. Jacquet).

Au bout de la vire des Marcassins (photo L. Jacquet).

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Joelle 29/12/2018 17:42

superbes photos comme d'hab ! un régal