Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
pascal-sombardier.com

pascal-sombardier.com

Topos et photos sur la montagne hors des sentiers battus, par l'auteur des Randonnées du vertige

Quelques arches remarquables

Mes coups de cœur en Europe du Sud : France (dont la Corse), Italie (dont la Sardaigne), Espagne (dont Majorque) et Portugal.

Cette présentation, périodiquement mise à jour, est le résultat d'une expérience personnelle. Je suis tombé sur certains de ces endroits magiques par hasard et dans ce cas, j'en ai fait la première documentation, ce qui les a fait connaître. Pour les autres, j'en avais entendu parler ou cru deviner leur intérêt par ouï-dire, ou en me fiant à divers documents. Le résultat présente les arches les plus belles, les plus grandes, les plus élégantes, mais il en existe sûrement d'autres. Mon choix est soumis aux photos que j'ai pu en faire et aux souvenirs liés à leur découverte. Certaines sont très connues, d'autres mériteraient de l'être. 

Les deux Savoie ne regorgent pas d'arches malgré la présence de grands massifs calcaires comme les Fiz, les Aravis, les Bornes et les Bauges. En Haute-Savoie, c'est dans le petit massif du Salève, qui domine Genève, que l'on trouve l'une des plus belles et des plus grandes : le trou de la Tine.

Les deux Savoie ne regorgent pas d'arches malgré la présence de grands massifs calcaires comme les Fiz, les Aravis, les Bornes et les Bauges. En Haute-Savoie, c'est dans le petit massif du Salève, qui domine Genève, que l'on trouve l'une des plus belles et des plus grandes : le trou de la Tine.

En Savoie, les flancs de la Vanoise sont jonchés de débris sédimentaires, notamment des cargneules (calcaire déchiqueté par les sulfates et surtout le gypse). Sur les hauteurs de la station de Tignes, elles foisonnent et leur représentante la plus remarquable est cette très fine aiguille Percée, accessible facilement en 1 h 30 au milieu des pistes.

En Savoie, les flancs de la Vanoise sont jonchés de débris sédimentaires, notamment des cargneules (calcaire déchiqueté par les sulfates et surtout le gypse). Sur les hauteurs de la station de Tignes, elles foisonnent et leur représentante la plus remarquable est cette très fine aiguille Percée, accessible facilement en 1 h 30 au milieu des pistes.

C'est en Chartreuse que la quête des arches alpines a commencé suite à cette photo publiée en couverture de mon ouvrage "Chartreuse inédite" en 2006. Après être tombé sur cette intéressante structure par hasard, et un peu étonné de ne jamais en avoir entendu parler, j’ai cherché des infos auprès des locaux, mais sans trouver la moindre trace d'une documentation antérieure, même dans les archives municipales. Le fait qu'il s'agisse d'un terrain de chasse privé explique sans doute cet anonymat. Je l'ai appelée la tour Percée, et son propriétaire lui a donné le nom de sa femme (Isabelle) plus d'un an après, ce qui peut paraître bizarre... Suite à mon ouvrage, d'autres questions sont petit à petit venues sur la table : comment se fait-il que des chasseurs aient le droit de tuer des animaux, dont des tétras-lyre, en pleine réserve naturelle et en payant une fortune à ce propriétaire ? Et cela justifie-t-il de devoir passer sous silence et même d'interdire l’accès à l'une des plus belles merveilles d'Europe, ce qui est toujours le cas en 2019 ?

C'est en Chartreuse que la quête des arches alpines a commencé suite à cette photo publiée en couverture de mon ouvrage "Chartreuse inédite" en 2006. Après être tombé sur cette intéressante structure par hasard, et un peu étonné de ne jamais en avoir entendu parler, j’ai cherché des infos auprès des locaux, mais sans trouver la moindre trace d'une documentation antérieure, même dans les archives municipales. Le fait qu'il s'agisse d'un terrain de chasse privé explique sans doute cet anonymat. Je l'ai appelée la tour Percée, et son propriétaire lui a donné le nom de sa femme (Isabelle) plus d'un an après, ce qui peut paraître bizarre... Suite à mon ouvrage, d'autres questions sont petit à petit venues sur la table : comment se fait-il que des chasseurs aient le droit de tuer des animaux, dont des tétras-lyre, en pleine réserve naturelle et en payant une fortune à ce propriétaire ? Et cela justifie-t-il de devoir passer sous silence et même d'interdire l’accès à l'une des plus belles merveilles d'Europe, ce qui est toujours le cas en 2019 ?

Non loin de la tour Percée se trouve cette formation imposante, à l'arc-boutant fracturé et décalé. Cette étrange particularité m'amena à l'appeler "l'arche Miracle" lors d'une première visite en 2005. Comme pour la tour Percée, il n'y avait ni trace de passage ni documentation.

Non loin de la tour Percée se trouve cette formation imposante, à l'arc-boutant fracturé et décalé. Cette étrange particularité m'amena à l'appeler "l'arche Miracle" lors d'une première visite en 2005. Comme pour la tour Percée, il n'y avait ni trace de passage ni documentation.

Le Vercors est le massif français le plus riche en la matière (230 arches recensées en 2020). C'est en 2008 que François Lannes repéra ce monument depuis deux autres arches situées sur l'autre versant du cirque d'Archiane. Il l'appela donc la "Troisième arche" et elle s'avéra être la plus grande du Vercors avec près de 20 m d'envergure. Comme la tour Percée en Chartreuse, elle n'avait jamais été répertoriée et fut une révélation même pour les locaux.

Le Vercors est le massif français le plus riche en la matière (230 arches recensées en 2020). C'est en 2008 que François Lannes repéra ce monument depuis deux autres arches situées sur l'autre versant du cirque d'Archiane. Il l'appela donc la "Troisième arche" et elle s'avéra être la plus grande du Vercors avec près de 20 m d'envergure. Comme la tour Percée en Chartreuse, elle n'avait jamais été répertoriée et fut une révélation même pour les locaux.

Catherine Icard et Raf Rodon ont trouvé une grande partie des arches situées en Vercors et Chartreuse. Ils repérèrent celle-ci au beau milieu de la face sud-ouest d'Agathe, l'une des Deux Sœurs du balcon est du Vercors, un endroit si improbable que nous ne pûmes l'atteindre qu'au prix de plusieurs rappels. (photo F. Lannes)

Catherine Icard et Raf Rodon ont trouvé une grande partie des arches situées en Vercors et Chartreuse. Ils repérèrent celle-ci au beau milieu de la face sud-ouest d'Agathe, l'une des Deux Sœurs du balcon est du Vercors, un endroit si improbable que nous ne pûmes l'atteindre qu'au prix de plusieurs rappels. (photo F. Lannes)

À l'extrême sud du Vercors, le rebord du plateau de Font-d'Urle présente cette étonnante arche double ouverte sur le vide, appelée localement "trou du Béret" et documentée pour la première fois par Bernard Jalliffier-Ardent dans son guide de randonnée sur le massif. En décembre 2016, avec mon fils Robin, j'ai équipé une descente en rappel plein gaz à travers son ouverture et dans la falaise de près de 200 m située en dessous. Cette petite fantaisie fut jugée assez spectaculaire pour faire, quelques mois après, la vedette de l'émission documentaire la plus regardée de France : "Des Racines et des Ailes" sur France 3.

À l'extrême sud du Vercors, le rebord du plateau de Font-d'Urle présente cette étonnante arche double ouverte sur le vide, appelée localement "trou du Béret" et documentée pour la première fois par Bernard Jalliffier-Ardent dans son guide de randonnée sur le massif. En décembre 2016, avec mon fils Robin, j'ai équipé une descente en rappel plein gaz à travers son ouverture et dans la falaise de près de 200 m située en dessous. Cette petite fantaisie fut jugée assez spectaculaire pour faire, quelques mois après, la vedette de l'émission documentaire la plus regardée de France : "Des Racines et des Ailes" sur France 3.

Le Dévoluy constitua notre terrain de jeu favori durant une dizaine d'années, au point d'y recenser plus de 80 arches. Parmi celles-ci, l'arche des Adroits, située en haut du vallon du même nom sous le Grand Ferrand, est une des plus esthétiques. On peut monter dessus au prix d'un périple quelque peu acrobatique, comme souvent dans ce massif sauvage.

Le Dévoluy constitua notre terrain de jeu favori durant une dizaine d'années, au point d'y recenser plus de 80 arches. Parmi celles-ci, l'arche des Adroits, située en haut du vallon du même nom sous le Grand Ferrand, est une des plus esthétiques. On peut monter dessus au prix d'un périple quelque peu acrobatique, comme souvent dans ce massif sauvage.

Au cœur du Dévoluy, entre Grand et Petit Ferrand, s'ouvre une sorte de tunnel vertical surmonté par cette étrange architecture faite d'entrelacements et d'équilibres fragiles. Je l'ai appelée "arches Interferrantes" vu sa situation entre les deux sommets. Enchaînée après l'énorme chourum Olympique situé dessous, elle est devenue un must du ski-alpinisme, mais celle-ci peut se traverser en été. L'ensemble avait été skié par des moniteurs de La Jarjatte dès les années 1960 mais était resté dans une relative confidentialité.

Au cœur du Dévoluy, entre Grand et Petit Ferrand, s'ouvre une sorte de tunnel vertical surmonté par cette étrange architecture faite d'entrelacements et d'équilibres fragiles. Je l'ai appelée "arches Interferrantes" vu sa situation entre les deux sommets. Enchaînée après l'énorme chourum Olympique situé dessous, elle est devenue un must du ski-alpinisme, mais celle-ci peut se traverser en été. L'ensemble avait été skié par des moniteurs de La Jarjatte dès les années 1960 mais était resté dans une relative confidentialité.

La Traversée Héroïque, appelée ainsi par les spéléos, cachait bien son jeu sur le petit sommet de Corne, aux pieds du plateau de Bure. Il s'agit en fait d'une énorme cavité qui traverse toute la montagne. Les deux entrées supérieures sont larges chacune d'une vingtaine de mètres.

La Traversée Héroïque, appelée ainsi par les spéléos, cachait bien son jeu sur le petit sommet de Corne, aux pieds du plateau de Bure. Il s'agit en fait d'une énorme cavité qui traverse toute la montagne. Les deux entrées supérieures sont larges chacune d'une vingtaine de mètres.

Située en Valbonnais, la Pierre du Vet est ce qu'on appelle une cargneule, soit un reste de sédiment posé sur des socles cristallins. Elle n'est pas la seule représentante de son espèce aux alentours des Écrins, et d'autres cargneules plus connues ornent notamment les abords de la Muzelle. Celle-ci reste toutefois la plus spectaculaire avec ses cinq ouvertures.

Située en Valbonnais, la Pierre du Vet est ce qu'on appelle une cargneule, soit un reste de sédiment posé sur des socles cristallins. Elle n'est pas la seule représentante de son espèce aux alentours des Écrins, et d'autres cargneules plus connues ornent notamment les abords de la Muzelle. Celle-ci reste toutefois la plus spectaculaire avec ses cinq ouvertures.

Pommerol, nichée dans le Sud-Diois, est sans doute la plus petite commune de France. Elle compte 1 seul habitant permanent, mais deux grandes arches qui se font face de chaque côté de la route qui y mène. D'un accès pénible mais rapide, celle de la rive gauche (ci-dessus) mesure 21 m de hauteur.

Pommerol, nichée dans le Sud-Diois, est sans doute la plus petite commune de France. Elle compte 1 seul habitant permanent, mais deux grandes arches qui se font face de chaque côté de la route qui y mène. D'un accès pénible mais rapide, celle de la rive gauche (ci-dessus) mesure 21 m de hauteur.

L'arche des Portalas trône dans la forêt de cèdres du Grand Luberon, sur le rebord du plateau qui domine Lauris, Puget et Mérindol. Facilement accessible depuis la route venant de Bonnieux, elle mérite une visite, car elle mesure 24 m de hauteur, ce qui en fait la plus haute du sud-est de la France. Le personnage en rouge sur la gauche donne l'échelle.

L'arche des Portalas trône dans la forêt de cèdres du Grand Luberon, sur le rebord du plateau qui domine Lauris, Puget et Mérindol. Facilement accessible depuis la route venant de Bonnieux, elle mérite une visite, car elle mesure 24 m de hauteur, ce qui en fait la plus haute du sud-est de la France. Le personnage en rouge sur la gauche donne l'échelle.

Le Château du Diable est une architecture complexe qui perce une falaise dominant les gorges du Destel près de Toulon. Dans une ambiance étonnamment sauvage à deux pas d'une grande ville, le parcours qui y mène est non seulement ludique et escarpé, mais passe dessus une autre belle structure appelée "arche d'Alliance".

Le Château du Diable est une architecture complexe qui perce une falaise dominant les gorges du Destel près de Toulon. Dans une ambiance étonnamment sauvage à deux pas d'une grande ville, le parcours qui y mène est non seulement ludique et escarpé, mais passe dessus une autre belle structure appelée "arche d'Alliance".

L'élégant Ranc de l'Arc domine les gorges de l'Ibie, affluent de l'Ardèche. C'est dans cette région que se situe l'une des plus grandes arches d'Europe, le célébrissime Pont d'Arc qui enjambe l'Ardèche. Là aussi se trouve la plus forte concentration d'arches de France et peut-être d'Europe. Ce constat est dû au plus actif de nos arch'hunters, Guilain Debossens, ex vice-président de la NABS, qui s'est installé à Vallon au milieu des années 2010 et en a recensé plus de 300 dans un rayon de 25 km.

L'élégant Ranc de l'Arc domine les gorges de l'Ibie, affluent de l'Ardèche. C'est dans cette région que se situe l'une des plus grandes arches d'Europe, le célébrissime Pont d'Arc qui enjambe l'Ardèche. Là aussi se trouve la plus forte concentration d'arches de France et peut-être d'Europe. Ce constat est dû au plus actif de nos arch'hunters, Guilain Debossens, ex vice-président de la NABS, qui s'est installé à Vallon au milieu des années 2010 et en a recensé plus de 300 dans un rayon de 25 km.

La Corse, bien qu'essentiellement granitique, regorge de curiosités géologiques et quelques-unes sont célèbres, comme le trou de la Bombe à Bavella. Mais l'arche de Corte, plus connue sous le nom d'arche de Padule (et dont le vrai nom corse est Scandulaghju), est une sculpture digne des plus grands maîtres. Juchée sur un piédestal, elle se présente d'ailleurs comme telle au centre d'un cadre grandiose et sauvage. (Voir également photo suivante)

La Corse, bien qu'essentiellement granitique, regorge de curiosités géologiques et quelques-unes sont célèbres, comme le trou de la Bombe à Bavella. Mais l'arche de Corte, plus connue sous le nom d'arche de Padule (et dont le vrai nom corse est Scandulaghju), est une sculpture digne des plus grands maîtres. Juchée sur un piédestal, elle se présente d'ailleurs comme telle au centre d'un cadre grandiose et sauvage. (Voir également photo suivante)

L'arche de Padule ou de Scandulaghju vue de l'autre côté, est un chef d'œuvre de finesse, d'élégance et d'équilibre, mais elle se mérite (2 h 30 de marche).

L'arche de Padule ou de Scandulaghju vue de l'autre côté, est un chef d'œuvre de finesse, d'élégance et d'équilibre, mais elle se mérite (2 h 30 de marche).

L'Italie recèle quelques-unes des plus grandes arches d'Europe, mais elles ne sont pas toujours bien classifiées. La photo ci-dessus montre l'arche du Monte Forato, haute de 25 m et large de 32. Elle est située dans les Alpes Appuanes entre Pise et Carrare, ville qui a donné son nom au fameux marbre dont ces montagnes sont composées. Derrière Éric Babbini, enfant du pays "suspendu", on voit la Méditerranée.

L'Italie recèle quelques-unes des plus grandes arches d'Europe, mais elles ne sont pas toujours bien classifiées. La photo ci-dessus montre l'arche du Monte Forato, haute de 25 m et large de 32. Elle est située dans les Alpes Appuanes entre Pise et Carrare, ville qui a donné son nom au fameux marbre dont ces montagnes sont composées. Derrière Éric Babbini, enfant du pays "suspendu", on voit la Méditerranée.

À 30 km au nord de Vérone, sur la commune de Sant'Anna di Alfaedo, se cache le Ponte di Veja. Cette formation remarquable large de 38 mètres (soit l'une des plus grandes arches d'Europe) se situe dans un site certes exploité touristiquement, mais qui reste magique de par sa situation au fond d'un canyon entaillant un plateau vallonné où l'on ne distingue aucun autre relief. Elle est d'autre part entourée de mystérieuses curiosités : grottes, cascades, canyons et sites archéologiques protégés... Le personnage en bleu donne l'échelle.

À 30 km au nord de Vérone, sur la commune de Sant'Anna di Alfaedo, se cache le Ponte di Veja. Cette formation remarquable large de 38 mètres (soit l'une des plus grandes arches d'Europe) se situe dans un site certes exploité touristiquement, mais qui reste magique de par sa situation au fond d'un canyon entaillant un plateau vallonné où l'on ne distingue aucun autre relief. Elle est d'autre part entourée de mystérieuses curiosités : grottes, cascades, canyons et sites archéologiques protégés... Le personnage en bleu donne l'échelle.

La sauvage Sardaigne s'est tardivement avérée être l'un des territoires les plus riches en arches de toutes sortes. Le nord granitique regorge de structures fantasmagoriques sculptées par les tafoni. À Palau, au Capo d'Orso, cette statue naturelle évoquant un ours est jugée si extraordinaire qu'il faut payer 3 € pour y monter.

La sauvage Sardaigne s'est tardivement avérée être l'un des territoires les plus riches en arches de toutes sortes. Le nord granitique regorge de structures fantasmagoriques sculptées par les tafoni. À Palau, au Capo d'Orso, cette statue naturelle évoquant un ours est jugée si extraordinaire qu'il faut payer 3 € pour y monter.

 Au fin fond des Supramonte calcaires de l'est de la Sardaigne, nous avons mesuré s'arcada Manna à 42 m de largeur (Laurent Jacquet, perché sur le promontoire à droite dans l'ouverture donne l'échelle). Sa hauteur étant de plus ou moins 50 m, son ouverture est bien plus importante que le Pont d'Arc (qui ne fait que 18,5 m de hauteur), ce qui en fait la plus grande arche d'Europe.

Au fin fond des Supramonte calcaires de l'est de la Sardaigne, nous avons mesuré s'arcada Manna à 42 m de largeur (Laurent Jacquet, perché sur le promontoire à droite dans l'ouverture donne l'échelle). Sa hauteur étant de plus ou moins 50 m, son ouverture est bien plus importante que le Pont d'Arc (qui ne fait que 18,5 m de hauteur), ce qui en fait la plus grande arche d'Europe.

Située sur le célèbre parcours du Selvaggio Blu qui longe la côte est de la Sardaigne, s'architeddu Lupiru est une splendeur. Son élégance, sa finesse et sa taille non négligeable sont soulignées par sa situation en balcon sur le sublime golfe d'Orosei. (Voir également photo suivante)

Située sur le célèbre parcours du Selvaggio Blu qui longe la côte est de la Sardaigne, s'architeddu Lupiru est une splendeur. Son élégance, sa finesse et sa taille non négligeable sont soulignées par sa situation en balcon sur le sublime golfe d'Orosei. (Voir également photo suivante)

Laurent Jacquet donne l'échelle dans l'arche de Lupiru, joyau du Selvaggio Blu sarde.

Laurent Jacquet donne l'échelle dans l'arche de Lupiru, joyau du Selvaggio Blu sarde.

Au nord de la Catalogne, entre La Seù de Urgell et La Pobla de Segur, le village perché de l'Abella de la Conca est dominé par des falaises qui abritent un centre d'escalade international. Les grimpeurs ont aménagé un accès acrobatique à une enfilade d'arches tout a fait exceptionnelle dans laquelle ils trouvent un peu de fraîcheur pour exercer leur art. (Voir également photo suivante)

Au nord de la Catalogne, entre La Seù de Urgell et La Pobla de Segur, le village perché de l'Abella de la Conca est dominé par des falaises qui abritent un centre d'escalade international. Les grimpeurs ont aménagé un accès acrobatique à une enfilade d'arches tout a fait exceptionnelle dans laquelle ils trouvent un peu de fraîcheur pour exercer leur art. (Voir également photo suivante)

Les arches de l'Abella de la Conca sont bien cachées en haut des falaises. Il existe des voies d'escalade sur les côtés, dessus et même dessous.

Les arches de l'Abella de la Conca sont bien cachées en haut des falaises. Il existe des voies d'escalade sur les côtés, dessus et même dessous.

La Ciudad Encantada (ville enchantée) de Pedánea de Valdecabras, située près de Cuenca dans l'est de la Castille, est classée site d'intérêt national depuis 1929. L'entrée est payante, car les nombreuses merveilles de cet endroit réellement magique sont fragiles. La plus ahurissante est "l'éléphant et le Crocodile", un cylindre de pierre d'une finesse incroyable suspendu au milieu des arbres. (Voir également photo suivante)

La Ciudad Encantada (ville enchantée) de Pedánea de Valdecabras, située près de Cuenca dans l'est de la Castille, est classée site d'intérêt national depuis 1929. L'entrée est payante, car les nombreuses merveilles de cet endroit réellement magique sont fragiles. La plus ahurissante est "l'éléphant et le Crocodile", un cylindre de pierre d'une finesse incroyable suspendu au milieu des arbres. (Voir également photo suivante)

L'arc-boutant du Crocodile de la Ciudad Encatada est plus fin que les troncs d'arbre qui l'entourent !

L'arc-boutant du Crocodile de la Ciudad Encatada est plus fin que les troncs d'arbre qui l'entourent !

L'île de Majorque (Baléares) n'est pas qu'un piège à touristes. Elle abrite de nombreux reliefs parfois spectaculaires, comme le grand canyon de Pareis à l'ouest. Sur la côte est, au sud de Porto Cristo, se trouve cette magnifique arche marine appelée localement "Cova des Pont".

L'île de Majorque (Baléares) n'est pas qu'un piège à touristes. Elle abrite de nombreux reliefs parfois spectaculaires, comme le grand canyon de Pareis à l'ouest. Sur la côte est, au sud de Porto Cristo, se trouve cette magnifique arche marine appelée localement "Cova des Pont".

Le nord de l'Espagne regorge d'arches en tous genres : en Catalogne, en Aragon, au Pays Basque, mais aussi dans la Cantabrie et les Asturies. Situé à cheval sur les deux dernières et encore peu exploré sur le plan des arches, le massif tourmenté des Picos de Europa semble abriter de nombreuses géantes, parfois haut perchées et difficiles d'accès. Située au bord de la route touristique de Covadonga, celle-ci reste modeste, mais a le mérite de se laisser approcher. C'est sans doute, avec la Sardaigne, le nouvel Eldorado des arch'hunters.

Le nord de l'Espagne regorge d'arches en tous genres : en Catalogne, en Aragon, au Pays Basque, mais aussi dans la Cantabrie et les Asturies. Situé à cheval sur les deux dernières et encore peu exploré sur le plan des arches, le massif tourmenté des Picos de Europa semble abriter de nombreuses géantes, parfois haut perchées et difficiles d'accès. Située au bord de la route touristique de Covadonga, celle-ci reste modeste, mais a le mérite de se laisser approcher. C'est sans doute, avec la Sardaigne, le nouvel Eldorado des arch'hunters.

 Au sud du Portugal, les côtes de l'Algarve sont composées d'un curieux rocher jaune et friable qui offre un spectacle féerique. Guilain Debossens y a recensé une centaine d'arches de toutes formes et de toutes tailles en en fouillant les moindres recoins. La grotte de Benagil, située près du petit port éponyme, est en fait une plage souterraine qui s'épanouit sous un immense dôme dont le plafond est percé de plusieurs ouvertures. Certains la considèrent comme l'une des plus belles arches naturelles du monde.

Au sud du Portugal, les côtes de l'Algarve sont composées d'un curieux rocher jaune et friable qui offre un spectacle féerique. Guilain Debossens y a recensé une centaine d'arches de toutes formes et de toutes tailles en en fouillant les moindres recoins. La grotte de Benagil, située près du petit port éponyme, est en fait une plage souterraine qui s'épanouit sous un immense dôme dont le plafond est percé de plusieurs ouvertures. Certains la considèrent comme l'une des plus belles arches naturelles du monde.

Dernière photo ouvrant notre imaginaire vers d'autres horizons : cette arche aperçue depuis un bateau dans la réserve intégrale de Scandola en Corse. Située sur un territoire interdit, elle restera enveloppée de son mystère, comme l'immense Œil d'Ulysse sur l'île militaire de Tavolara en Sardaigne, et sans doute bien d'autres...

Dernière photo ouvrant notre imaginaire vers d'autres horizons : cette arche aperçue depuis un bateau dans la réserve intégrale de Scandola en Corse. Située sur un territoire interdit, elle restera enveloppée de son mystère, comme l'immense Œil d'Ulysse sur l'île militaire de Tavolara en Sardaigne, et sans doute bien d'autres...

Ci-dessous, voir les liens vers les pages génériques de mon blog à propos des arches en général. Certains topos plus détaillés, à voir dans chaque rubrique/massif, permettent de partir à la rencontre de beaucoup d'entre elles :

Des liens vers les ouvrages où j'ai présenté certaines arches évoquées ci-dessus :

Quelques liens à consulter

Et un article sur le sujet que j'avais écrit pour Montagnes-Mag en avril 2013.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

François LANNES 20/07/2019 21:20

Bonsoir Pascal,

Magnifique série de photos, qui montre particulièrement bien toutes ces beautés de la nature, beautés inconnues.... jusqu'à ce que tu nous en parles et nous les montres.

Ce sont de vrais voyages par l'imaginaire que nous pouvons ainsi faire.
Merci beaucoup.

Fanfan 16/07/2019 09:22

Très belle sélection !
A mon avis le Capu Tafunatu en Corse mériterai d'y figurer. C'est une très belle arche (plus de 10 mètres) accessible avec un peu d'alpinisme facile.

Pascal Sombardier 16/07/2019 10:27

Le Tafunatu fait 35 m. J'y suis allé il y a longtemps, et je n'ai pas retrouvé mes photos (des diapos !).