Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
pascal-sombardier.com

pascal-sombardier.com

Topos et photos sur la montagne hors des sentiers battus, par l'auteur des Randonnées du vertige

Du Chaos de Bellefont à l'arche à l'Aiguille

Relier entre elles des curiosités naturelles dignes d'intérêt hors des sentiers battus, tout en recherchant des ambiances vertigineuses, spectaculaires ou simplement intimes, voilà une de mes marottes. C'est ainsi que j'ai imaginé ce petit circuit dans l'un des versants les plus cartusiens de la Chartreuse. Il existe évidemment bien d'autres combinaisons, et quiconque possède un peu de connaissance de cet univers trouvera toujours du plaisir à l'arpenter dans ses moindres recoins.

Si le Prayet est depuis toujours un itinéraire classique et pourvu d'un bon sentier, et si le Chaos de Bellefont est depuis des décennies une star locale, la deuxième partie du circuit présenté ici était inconnue jusqu'en 2004, date à laquelle j'ai aperçu une arche surmontée d'une aiguille effilée en utilisant un sangle sur lequel il n'y avait alors aucune trace. Après la parution de mon ouvrage "Chartreuse inédite", un véritable chemin est apparu pour accéder à cette curiosité, que j'ai baptisée "arche à l'Aiguillle" et qui est devenue un élément essentiel du patrimoine naturel du massif. Mais, si belle soit-elle, elle ne doit pas nous faire oublier toutes les merveilles que l'on traverse au cours de ce périple plein de caractère et d'originalité.

Carte et topo détaillé par simple clic sur le doc PDF ci-dessous :

La montée au Prayet réserve quelques surprises, comme cette étrange formation à ouvertures multiples taillée dans un rocher friable.

La montée au Prayet réserve quelques surprises, comme cette étrange formation à ouvertures multiples taillée dans un rocher friable.

Toujours dans la montée au Prayet, l'ouverture d'une grotte surplombe le chemin. Elle ne paye pas de mine, mais il faut absolument y pénétrer avec une lampe puissante pour découvrir une immense salle souterraine dont les locaux disaient qu'on pourrait y construire une maison (avis aux amateurs)...

Toujours dans la montée au Prayet, l'ouverture d'une grotte surplombe le chemin. Elle ne paye pas de mine, mais il faut absolument y pénétrer avec une lampe puissante pour découvrir une immense salle souterraine dont les locaux disaient qu'on pourrait y construire une maison (avis aux amateurs)...

Le couloir du Prayet, si étroit que les lacets du sentier se resserrent.

Le couloir du Prayet, si étroit que les lacets du sentier se resserrent.

Avant une falaise jaune, il faut quitter le sentier du Prayet pour s'introduire sur un sangle boisé à gauche. C'est celui qui conduit au Chaos de Bellefont.

Avant une falaise jaune, il faut quitter le sentier du Prayet pour s'introduire sur un sangle boisé à gauche. C'est celui qui conduit au Chaos de Bellefont.

Début du Chaos. Ambiance spéciale garantie ! Au fond, la Lance Sud de Malissard.

Début du Chaos. Ambiance spéciale garantie ! Au fond, la Lance Sud de Malissard.

Un vieux fléchage rouge permet de se retrouver dans ce dédale.

Un vieux fléchage rouge permet de se retrouver dans ce dédale.

Sans les flèches rouges, il serait bien moins facile de s'en sortir.

Sans les flèches rouges, il serait bien moins facile de s'en sortir.

Avant la sortie du Chaos, il faut s'enfiler dans une crevasse à laquelle on accède par un petit pas d'escalade facile. Attention toutefois au trou en dessous.

Avant la sortie du Chaos, il faut s'enfiler dans une crevasse à laquelle on accède par un petit pas d'escalade facile. Attention toutefois au trou en dessous.

Dans la crevasse en Z.

Dans la crevasse en Z.

Sortie de la crevasse par une sorte de cheminée exigeant quelques pas d'escalade faciles.

Sortie de la crevasse par une sorte de cheminée exigeant quelques pas d'escalade faciles.

Une fois le GR9 retrouvé, il ne reste qu'à le suivre en direction de la Dent de Crolles.

Une fois le GR9 retrouvé, il ne reste qu'à le suivre en direction de la Dent de Crolles.

Passerelle sur le GR9.

Passerelle sur le GR9.

C'est à ce niveau que l'on quitte le GR9 sur une sente à droite au-dessus du cirque Sans Nom. L'arche à l'Aiguille n'est plus très loin.

C'est à ce niveau que l'on quitte le GR9 sur une sente à droite au-dessus du cirque Sans Nom. L'arche à l'Aiguille n'est plus très loin.

C'est ainsi qu'apparaît l'arche à l'Aiguille lorsqu'on lève les yeux depuis le petit sangle d'accès, et c'est ainsi que je l'ai découverte et baptisée lors de ma première visite en 2004.

C'est ainsi qu'apparaît l'arche à l'Aiguille lorsqu'on lève les yeux depuis le petit sangle d'accès, et c'est ainsi que je l'ai découverte et baptisée lors de ma première visite en 2004.

L'arche à l'Aiguille vue de l'autre versant. Une vision désormais classique.

L'arche à l'Aiguille vue de l'autre versant. Une vision désormais classique.

La finesse de la base de l'arc-boutant est tout simplement incroyable.

La finesse de la base de l'arc-boutant est tout simplement incroyable.

Dans l'arche à l'Aiguille.

Dans l'arche à l'Aiguille.

Après une petite redescente, on prend pied sur un sangle facile (que j'avais appelé "de l'Arche à l'Aiguille" par manque d'imagination sans doute) et on se dirige vers la voie normale de la Dent de Crolles.

Après une petite redescente, on prend pied sur un sangle facile (que j'avais appelé "de l'Arche à l'Aiguille" par manque d'imagination sans doute) et on se dirige vers la voie normale de la Dent de Crolles.

Ce sangle arrive en fait en face de celui de la Barrère, qui, lui, était très connu et fréquenté.

Ce sangle arrive en fait en face de celui de la Barrère, qui, lui, était très connu et fréquenté.

Il ne reste alors plus qu'à descendre la voie normale et ses cheminées aux blocs coincés.

Il ne reste alors plus qu'à descendre la voie normale et ses cheminées aux blocs coincés.

Quelques ressauts sont équipés de câbles.

Quelques ressauts sont équipés de câbles.

En fait, malgré les apparences, ces passages très classiques ne sont pas aussi difficiles qu'ils le paraissent.

En fait, malgré les apparences, ces passages très classiques ne sont pas aussi difficiles qu'ils le paraissent.

Dernier passage escarpé (et câblé) avant de prendre pied sur le bon sentier non loin du trou du Glas.

Dernier passage escarpé (et câblé) avant de prendre pied sur le bon sentier non loin du trou du Glas.

Mais, au lieu d'aller à gauche vers le trou du Glas, on part à droite pour longer la falaise et descendre à la source du Guiers Mort.

Mais, au lieu d'aller à gauche vers le trou du Glas, on part à droite pour longer la falaise et descendre à la source du Guiers Mort.

La source du Guiers Mort, l'une des entrées de l'immense réseau de la Dent de Crolles (près de 60 km de galeries souterraines).

La source du Guiers Mort, l'une des entrées de l'immense réseau de la Dent de Crolles (près de 60 km de galeries souterraines).

À l'entrée du Guiers Mort. La boucle est (presque) bouclée...

À l'entrée du Guiers Mort. La boucle est (presque) bouclée...

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article