Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
pascal-sombardier.com

pascal-sombardier.com

Topos et photos sur la montagne hors des sentiers battus, par l'auteur des Randonnées du vertige

Le Dôme de Bellefont par la combe Barbouse et le passage Galy

Voilà une combinaison assez sportive de quelques-uns des plus beaux endroits du balcon est de la Chartreuse, et en même temps l'occasion de découvrir une partie des hauts plateaux. J'avais décrit la plupart de ces petites merveilles dans mes ouvrages "Chartreuse inédite" et "Les randos du vertige" parus au milieu des années 2000, et à cette occasion, j'avais dû leur donner des noms, car elles étaient alors peu ou pas connues. Ce fut le cas pour l'arche aux Deux Aiguilles et le passage Galy. J'étais passé là tout droit plusieurs fois pour rejoindre le sangle de Bellefont au prix d'une escalade certes courte et facile, mais Niko Galy (Galynette.celeonet.fr) me fit ensuite remarquer qu'il y avait à droite un véritable balcon naturel qui permettait d'arriver au même endroit en mode rando... Je lui renvoie la balle aujourd'hui en évoquant une superbe rallonge de sa vire, que l'on pourrait appeler "Super Galy" cheeky.

L'endroit était déjà connu de spéléos et de quelques randonneurs-grimpeurs, dont l'équipe domènoise active du regretté Denis Fort, qui m'avait parlé de ce cirque est et de ses cordes fixes, un aménagement légèrement revu depuis et qu'il faudrait entretenir périodiquement. C'est un membre érudit du conseil municipal de Saint-Bernard qui m'apprit plus tard que ce cirque s'appelait combe Barbouse, un nom bizarre qui pourrait bien venir de spéléos, c'est leur style, mais si quelqu'un a d'autres détails...

Stéphane Despréaux a remis cette course récemment au goût du jour sur son blog à voir ici (avec quelques différences par rapport au parcours plus direct que je propose).

Pour plus de détails sur le coin et les options de retour, voir aussi cette page de mon blog.

Topo détaillé et carte par simple clic sur le doc PDF ci-dessous :

Le cirque est du Dôme apparaît entre les arbres depuis la piste d'accès.

Le cirque est du Dôme apparaît entre les arbres depuis la piste d'accès.

Sous le cirque est, depuis le bois de la Combe Molière, cette trouée est la meilleure illustration de l'expression "dré dans le pentu", et ça passe plutôt bien...

Sous le cirque est, depuis le bois de la Combe Molière, cette trouée est la meilleure illustration de l'expression "dré dans le pentu", et ça passe plutôt bien...

Dans le cirque, il faudra passer trois barres, et entre chacune d'elles des gradins herbeux assez raides  (photo L. Jacquet).

Dans le cirque, il faudra passer trois barres, et entre chacune d'elles des gradins herbeux assez raides (photo L. Jacquet).

La deuxième barre, équipée d'une corde fixe, reste le passage le plus délicat de la montée dans le cirque est (photo L. Jacquet).

La deuxième barre, équipée d'une corde fixe, reste le passage le plus délicat de la montée dans le cirque est (photo L. Jacquet).

Le même passage vu du haut.

Le même passage vu du haut.

Au pied de la troisième barre (photo L. Jacquet).

Au pied de la troisième barre (photo L. Jacquet).

Le passage de la troisième barre, bien que plus court que celui de la deuxième, est assez technique. La corde fixe est bienvenue (photo L. Jacquet).

Le passage de la troisième barre, bien que plus court que celui de la deuxième, est assez technique. La corde fixe est bienvenue (photo L. Jacquet).

Le même passage vu de dessus.

Le même passage vu de dessus.

Allez Laurent ! Plus que quelques mètres !

Allez Laurent ! Plus que quelques mètres !

La traversée facile de sortie vers les aiguilles.

La traversée facile de sortie vers les aiguilles.

En haut de la combe Barbouse, l'arche aux Deux Aiguilles, photo désormais classique, mais à faire plus tôt le matin pour un bon éclairage.

En haut de la combe Barbouse, l'arche aux Deux Aiguilles, photo désormais classique, mais à faire plus tôt le matin pour un bon éclairage.

Laurent fait la photo sous l'arche aux Deux Aiguilles. Le grand angle accentue un peu les proportions, mais cela reste joli. En plus, on me voit  en rouge dans l'herbe à droite.

Laurent fait la photo sous l'arche aux Deux Aiguilles. Le grand angle accentue un peu les proportions, mais cela reste joli. En plus, on me voit en rouge dans l'herbe à droite.

Nous avons pris une rallonge du passage Galy 300 m au sud de l'arche aux Deux Aiguilles, histoire de faire durer le plaisir. Ça commence par un immense auvent et c'est magnifique. Je baptiserais bien cette rallonge "Super Galy", histoire de faire plaisir à Niko.

Nous avons pris une rallonge du passage Galy 300 m au sud de l'arche aux Deux Aiguilles, histoire de faire durer le plaisir. Ça commence par un immense auvent et c'est magnifique. Je baptiserais bien cette rallonge "Super Galy", histoire de faire plaisir à Niko.

C'est inutile et gratuit, mais tellement beau.

C'est inutile et gratuit, mais tellement beau.

300 mètres de vire en plus, ça ne se refuse pas. À droite, l'arche aux Deux Aiguilles.

300 mètres de vire en plus, ça ne se refuse pas. À droite, l'arche aux Deux Aiguilles.

En bas à gauche, le sangle venant du pas de Montbrun et, tout en haut, celui de Bellefont.

En bas à gauche, le sangle venant du pas de Montbrun et, tout en haut, celui de Bellefont.

Et nous enchaînons tout naturellement sur le passage Galy classique que nous aurions pu prendre plus simplement au-dessus de l'arche aux Deux Aiguilles, mais pas de regrets....

Et nous enchaînons tout naturellement sur le passage Galy classique que nous aurions pu prendre plus simplement au-dessus de l'arche aux Deux Aiguilles, mais pas de regrets....

Jusqu'où va l'amour des montagnes.......

Jusqu'où va l'amour des montagnes.......

Ce passage Galy est une pure merveille.

Ce passage Galy est une pure merveille.

Après le passage Galy, il faut suivre le sangle de Bellefont à gauche sur 200 à 300 mètres.

Après le passage Galy, il faut suivre le sangle de Bellefont à gauche sur 200 à 300 mètres.

Après la brève incursion sur le sangle de Bellefont, nous attaquons la montée directe au Dôme.

Après la brève incursion sur le sangle de Bellefont, nous attaquons la montée directe au Dôme.

Lors de cette courte ascension, on longe la fameuse lame calcaire, véritable œuvre d'art. Ce passage, jadis glissant et expo, est devenu une vraie autoroute...

Lors de cette courte ascension, on longe la fameuse lame calcaire, véritable œuvre d'art. Ce passage, jadis glissant et expo, est devenu une vraie autoroute...

Du Dôme de Bellefont, il faut revenir au sud et descendre au col de Bellefont, face à la Lance sud de Malissard (2045 m).

Du Dôme de Bellefont, il faut revenir au sud et descendre au col de Bellefont, face à la Lance sud de Malissard (2045 m).

Nous sommes redescendus du plateau par deux rappels 100 m au sud du passage du Petit Tas. C'est le plus rapide, mais il faut connaître le coin. Sinon, les Charassons, ou, plus tranquille, le passage de l'Aup du Seuil, constituent deux autres alternatives (on peut aussi aller au sud et descendre le pas de Montbrun).

Nous sommes redescendus du plateau par deux rappels 100 m au sud du passage du Petit Tas. C'est le plus rapide, mais il faut connaître le coin. Sinon, les Charassons, ou, plus tranquille, le passage de l'Aup du Seuil, constituent deux autres alternatives (on peut aussi aller au sud et descendre le pas de Montbrun).

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

laurent 15/10/2019 19:37

Super parcours , ça grimpe raide , c'est beau, magnifique , technique , retour tres cool et rapide par les rappels du petit tas , complet parfait !

Super Galy 26/09/2019 19:31

Incroyable ce panneau en bois d'amour!!!

Diabolo 22/09/2019 11:40

Très belle rando mais très technique... pas pour moi.
Un endroit moins couru et très joli. J'ai enfin mon explication du nom pour le Passage Galy, je n'avais jamais fait le rapprochement... pourtant Dieu sait si le blog de Galynette a été une source d'informations pour la recherche des Arches.
Très beau topo.