Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
pascal-sombardier.com

pascal-sombardier.com

Topos et photos sur la montagne hors des sentiers battus, par l'auteur des Randonnées du vertige

Dolomites : les Bocchette

Bocchette (petites brèches) est le nom donné par les Italiens au parcours équipé le plus spectaculaire, le plus long et le plus prestigieux des Dolomites. Des montagnards du monde entier viennent dans le massif de la Brenta pour lui, et il vaut d'ailleurs mieux s'y rendre en début ou en fin de saison. J'ai donné le topo des trois sections (Benini, Alte et Centrali) dans plusieurs de mes ouvrages, dont l'un est toujours en vente actuellement, et je ne vais donc pas revenir sur les détails. Mais pour la ne fois, j'y suis retourné, en ce beau début d'octobre 2019, et j'ai enfin parcouru la partie centrale - les Bocchette Alte - par grand beau temps et sans brouillard. J'en ramène donc quelques images nouvelles que je vous livre ici en complément d'autres plus anciennes. À noter que l'intégralité du parcours est en cours de rénovation par les guides locaux et j'ai utilisé la plupart du temps des câbles et des ancrages neufs de la veille. Grazie mille a tutti.

Au début du sentier Benini, le temps n'était pas vraiment de la partie, mais suffisamment clair pour apprécier l'ambiance.

Au début du sentier Benini, le temps n'était pas vraiment de la partie, mais suffisamment clair pour apprécier l'ambiance.

Et le soleil est apparu timidement alors que nous progressions aisément sur les vires du sentier Benini.

Et le soleil est apparu timidement alors que nous progressions aisément sur les vires du sentier Benini.

Derrière nous, deux ferratistes venus des pays de l'est nous offrent une figuration colorée.

Derrière nous, deux ferratistes venus des pays de l'est nous offrent une figuration colorée.

Seul passage délicat du Benini, cette arête tourmentée qu'il faut descendre, ce qui est facilité par de nombreux câbles.

Seul passage délicat du Benini, cette arête tourmentée qu'il faut descendre, ce qui est facilité par de nombreux câbles.

La descente vertigineuse sur la brèche Tuckett, que l'on ne fait que dans l'optique de continuer sur les Bocchette Alte (sinon, on descend directement sur le refuge par le sentier Dallagiacoma). Mais là, nous ne savons pas encore si nous enchaînons ou si nous descendons au refuge.

La descente vertigineuse sur la brèche Tuckett, que l'on ne fait que dans l'optique de continuer sur les Bocchette Alte (sinon, on descend directement sur le refuge par le sentier Dallagiacoma). Mais là, nous ne savons pas encore si nous enchaînons ou si nous descendons au refuge.

Cette descente vers la brèche Tuckett est pourvue de nombreuses échelles bien verticales. Du coup, il ne faut que 30 minutes pour y parvenir.

Cette descente vers la brèche Tuckett est pourvue de nombreuses échelles bien verticales. Du coup, il ne faut que 30 minutes pour y parvenir.

Nous sommes partis un peu tard. Donc nous décidons d'aller dormir au refuge Tuckett. Les Bocchette Alte, ce sera pour le lendemain. La neige du glacier est bien dure et chaque pas demande de l'attention.

Nous sommes partis un peu tard. Donc nous décidons d'aller dormir au refuge Tuckett. Les Bocchette Alte, ce sera pour le lendemain. La neige du glacier est bien dure et chaque pas demande de l'attention.

De toute façon, une soirée au soleil couchant sur la terrasse du refuge vaut tous les sacrifices. Au fond, la bocca del Tuckett et le glacier descendu deux heures plus tôt.

De toute façon, une soirée au soleil couchant sur la terrasse du refuge vaut tous les sacrifices. Au fond, la bocca del Tuckett et le glacier descendu deux heures plus tôt.

Le refuge Tuckett (2271 m) sous la face sud du Castelleto inferiore, que nous avions gravie avec Éric il y a une dizaine d'années.

Le refuge Tuckett (2271 m) sous la face sud du Castelleto inferiore, que nous avions gravie avec Éric il y a une dizaine d'années.

Des randonneurs montent au refuge depuis Vallesinella.

Des randonneurs montent au refuge depuis Vallesinella.

Le lendemain, la mer de nuages est là, objet d'inquiétude : ne va-t-elle pas monter comme souvent en fin de matinée, me privant pour la quatrième fois du spectacle des Bocchette Alte ? Au fond, les grands glaciers de l'Adamello (3554 m) et de la Presanella (3558 m).

Le lendemain, la mer de nuages est là, objet d'inquiétude : ne va-t-elle pas monter comme souvent en fin de matinée, me privant pour la quatrième fois du spectacle des Bocchette Alte ? Au fond, les grands glaciers de l'Adamello (3554 m) et de la Presanella (3558 m).

Comme il fait très froid, faute d'équipement adapté, nous évitons le glacier et montons sur sa gauche par le sentier Dallagiacoma. Magnifique !

Comme il fait très froid, faute d'équipement adapté, nous évitons le glacier et montons sur sa gauche par le sentier Dallagiacoma. Magnifique !

Je ne l'avais jamais fait, mais c'est un des plus beaux parcours du massif.

Je ne l'avais jamais fait, mais c'est un des plus beaux parcours du massif.

Et après une nouvelle redescente à la brèche Tuckett, nous attaquons enfin les Bocchette Alte.

Et après une nouvelle redescente à la brèche Tuckett, nous attaquons enfin les Bocchette Alte.

Le brouillard semble vouloir rester en bas... Mais pas nous (-;

Le brouillard semble vouloir rester en bas... Mais pas nous (-;

Cette montée jusqu'à 3000 m est longue et accidentée, mais offre quelques jolis coups d'œil.

Cette montée jusqu'à 3000 m est longue et accidentée, mais offre quelques jolis coups d'œil.

Vue vers la cima Falkner (2988 m) que l'on a longée la veille par le sentier Benini à l'est.

Vue vers la cima Falkner (2988 m) que l'on a longée la veille par le sentier Benini à l'est.

La mer de nuage reste sagement dans les vallées de l'est.

La mer de nuage reste sagement dans les vallées de l'est.

Une succession logique de vires qui sont autant de boulevards en plein vide.

Une succession logique de vires qui sont autant de boulevards en plein vide.

Mais il faut parfois descendre de quelques étages...

Mais il faut parfois descendre de quelques étages...

...ou remonter, comme ici sur l'échelle des Amis (degli Amici) haute de plus de 30 m. On a compté 75 barreaux.

...ou remonter, comme ici sur l'échelle des Amis (degli Amici) haute de plus de 30 m. On a compté 75 barreaux.

Nous croisons trois Anglais dans la descente sur la bocca d'Armi. Ce seront les seuls représentants de l'espèce humaine rencontrés, alors qu'il y a la queue en pleine saison.

Nous croisons trois Anglais dans la descente sur la bocca d'Armi. Ce seront les seuls représentants de l'espèce humaine rencontrés, alors qu'il y a la queue en pleine saison.

Face aux contreforts colorés de la cima Mandron, début de la descente vers la bocca d'Armi.

Face aux contreforts colorés de la cima Mandron, début de la descente vers la bocca d'Armi.

La première d'une hallucinante série d'échelles.

La première d'une hallucinante série d'échelles.

Dans la brèche, nous choisissons la ferrata Oliva Detassis qui amène directement sur le défunt glacier dei Brentei. Quelle ambiance sur ces grandes échelles dont certaines sont à la limite d'être surplombantes !

Dans la brèche, nous choisissons la ferrata Oliva Detassis qui amène directement sur le défunt glacier dei Brentei. Quelle ambiance sur ces grandes échelles dont certaines sont à la limite d'être surplombantes !

Le brouillard nous attend sur feu le glacier dei Brentei.

Le brouillard nous attend sur feu le glacier dei Brentei.

Dans le vallon désormais sec dei Brentei, dernière vue sur la cima Mandron avant de plonger dans le coton.

Dans le vallon désormais sec dei Brentei, dernière vue sur la cima Mandron avant de plonger dans le coton.

Le refuge dei Brentei (2182 m) devant le Crozzon di Brenta (3135 m) dont l'arête nord (à droite) est haute de 1100 m. C'est 5 fois le mont Aiguille !

Le refuge dei Brentei (2182 m) devant le Crozzon di Brenta (3135 m) dont l'arête nord (à droite) est haute de 1100 m. C'est 5 fois le mont Aiguille !

La cima Tosa et le Crozzon émergent des nuages.

La cima Tosa et le Crozzon émergent des nuages.

Dernière section des Bocchette : les Centrali, que l'on voit ici depuis la jonction avec le sentier SOSAT. La Torre di Brenta trône au centre.

Dernière section des Bocchette : les Centrali, que l'on voit ici depuis la jonction avec le sentier SOSAT. La Torre di Brenta trône au centre.

Avant les Bocchette Centrali, on peut faire halte au refuge Alimonta. Mais celui-ci est fermé assez tôt en septembre (alors que celui dei Brentei fermait le 6 octobre).

Avant les Bocchette Centrali, on peut faire halte au refuge Alimonta. Mais celui-ci est fermé assez tôt en septembre (alors que celui dei Brentei fermait le 6 octobre).

Les Bocchette Centrali sont moins engagées et moins soutenues que les Bocchette Alte, mais peut-être plus belles. Le parcours utilise des vires d'une incroyable pureté de forme et se faufile entre les sommets les plus élancés du massif. J'avais fait une photo similaire à celle-ci en 1995 et elle avait été publiée à maintes reprises, notamment pour un poster de Petzl.

Les Bocchette Centrali sont moins engagées et moins soutenues que les Bocchette Alte, mais peut-être plus belles. Le parcours utilise des vires d'une incroyable pureté de forme et se faufile entre les sommets les plus élancés du massif. J'avais fait une photo similaire à celle-ci en 1995 et elle avait été publiée à maintes reprises, notamment pour un poster de Petzl.

Comme souvent, le câble est là pour rassurer. La progression est aisée et on n'est pas obligé de le mousquetonner à chaque pas...

Comme souvent, le câble est là pour rassurer. La progression est aisée et on n'est pas obligé de le mousquetonner à chaque pas...

Vue imprenable sur la Brenta Alta (à gauche) et le mythique Campanile Basso.

Vue imprenable sur la Brenta Alta (à gauche) et le mythique Campanile Basso.

On se demande parfois si ces vires si parfaites n'ont pas été taillées par l'homme...

On se demande parfois si ces vires si parfaites n'ont pas été taillées par l'homme...

Vue rapprochée du plus mythique des campanile.

Vue rapprochée du plus mythique des campanile.

Une photo rescapée de mes diapos (un scann donc) prises dans les années 1990. Elle a été publiée comme beaucoup d'autres dans mes bouquins et le rendu sur écran est moyen, mais le caractère exceptionnel du paysage sauve la mise...

Une photo rescapée de mes diapos (un scann donc) prises dans les années 1990. Elle a été publiée comme beaucoup d'autres dans mes bouquins et le rendu sur écran est moyen, mais le caractère exceptionnel du paysage sauve la mise...

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article