Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
pascal-sombardier.com

pascal-sombardier.com

Topos et photos sur la montagne hors des sentiers battus, par l'auteur des Randonnées du vertige

Les via ferrata des Dolomites

Les via ferrata des Dolomites

Parmi mes passions, il en est une qui perdure depuis maintenant plus de 40 ans : les Dolomites, situées en Italie au nord de Venise et que certains considèrent comme les plus belles montagnes du monde (classées au patrimoine mondial de l'humanité depuis 2009). J'ai grimpé et randonné dans la vingtaine de massifs qui les composent, et je ne m'en lasse pas. Le spectacle est beau, impressionnant par ses dimensions et ses aspects tourmentés, mais aussi émouvant par toutes les histoires qui s'y rattachent. C'est en effet, comme on dit, "là que ça se passe" : les grands pionniers de l'alpinisme comme Piaz, Preuss, Tissi, Comici ou Messner (et Livanos pour le cocorico) ont forgé un véritable mythe en s'attaquant aux plus grandes parois des Alpes, mais de nombreux alpinistes anonymes témoignent ici et encore aujourd'hui d'une activité pleine d'audace et d'imagination. J'ai parfois marché modestement sur leur traces, en gravissant certaines de ces parois (si peu parmi des milliers), mais cela ne m'a pas empêché de m'intéresser parallèlement à la pratique de ce que certains appellent via ferrata, et que je préfère nommer "parcours aventureux dans des terrains escarpés et improbables à première vue, faisables à l'aide de quelques équipements qui permettent de découvrir des univers où l'on ne serait jamais allé autrement et dont il aurait donc été dommage de se priver". C'est un peu long, j'en conviens wink, mais, me semble-t-il, bien adapté à la réalité d'une forme d'alpinisme ludique et moins engagé, qui découle logiquement d'un relief calcaire riche en vires et autres commodités d'accès.

Alors, dans les années 1990, j'ai arpenté, parfois en solo, la plupart de ces itinéraires souvent eux-mêmes chargés d'histoire, notamment celle de la tragique épopée militaire de 1915, et j'en ai fait un ouvrage où transparaissaient sans doute mes émotions, car il a connu le succès, a été primé livre sportif de l'année 1999 et a été traduit en 6 langues avant de connaître une seconde vie dans une version allégée en 2016. On m'a reproché d'avoir trop allégé celle-ci, mais elle présente pourtant les incontournables (1), et si vous  faites déjà tous les itinéraires qui y figurent, vous aurez un aperçu assez complet de ces montagnes géantes et sublimes.

1- On présente souvent ce livre en disant qu'il comporterait seulement une vingtaine d'itinéraires. En fait, je parle de 20 sites différents, dont beaucoup recèlent plusieurs ferrata. C'est le cas des Bocchette par exemple, qui englobent 6 grands parcours enchaînables ou non. Mais c'est vrai dans bien d'autres cas, comme les Tofane, les Pale di San Martino, la Civetta, la Schiara... Et bien sûr, il s'agit des via les plus belles et les plus intéressantes.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article