Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
pascal-sombardier.com

pascal-sombardier.com

Topos et photos sur la montagne hors des sentiers battus, par l'auteur des Randonnées du vertige

Aragon : le Mascùn par les corniches

Le plus célèbre canyon d'Europe est l'objet d'un véritable culte. Des livres entiers lui ont été consacrés et certains écrivains l'ont même comparé au Colorado. Ce n'est pourtant pas le même style. Ici, plutôt que dans la démesure, tout est au contraire secret, intime, ciselé comme un bijou. Le site est surtout connu pour le canyoning, comme toute la Sierra de Guara, mais on sait moins qu'il est aussi possible de contempler cette merveille depuis les vires rayant les falaises qui l'enserrent, et les cornisas del Mascùn enchaînées à la suite du sentier de Turmo constituent une des randonnées les plus marquantes d'Europe. Ce circuit permet en outre de découvrir le territoire jadis animé d'Otin, dont il ne reste que des ruines émouvantes. Les reliefs étranges traversés dès Rodellar rappellent certains sites calcaires français comme le cirque d'Archiane en Vercors, mais avec un côté spectaculaire beaucoup plus prononcé. Les monolithes et les arches se dressent parmi de multiples falaises colorées, elle-mêmes striées de vires dont on utilise les plus commodes. Rien de très difficile pour les jambes. Ce sont les yeux qui souffrent devant tant de beauté. 

Juste après le départ à Rodellar (760 m), on évolue dans le canyon où apparaissent les premiers reliefs.

Juste après le départ à Rodellar (760 m), on évolue dans le canyon où apparaissent les premiers reliefs.

Cette grande arche est un prélude aux nombreuses autres que l'on va pouvoir admirer.

Cette grande arche est un prélude aux nombreuses autres que l'on va pouvoir admirer.

Le seul passage au fond du canyon précède la montée en rive droite vers Otin.

Le seul passage au fond du canyon précède la montée en rive droite vers Otin.

On quitte le lit du Mascùn pour grimper sur le sentier de Turmo, face à la Citadella.

On quitte le lit du Mascùn pour grimper sur le sentier de Turmo, face à la Citadella.

La Citadella de Mascùn, une des plus célèbres sculptures naturelles d'Aragon.

La Citadella de Mascùn, une des plus célèbres sculptures naturelles d'Aragon.

Le pilier central est percé de deux arches connues sous le nom de "Ventanas de la Costera".

Le pilier central est percé de deux arches connues sous le nom de "Ventanas de la Costera".

La Citadelle est flanquée de ce monolithe lisse et harmonieux : la Cuca Bellostas.

La Citadelle est flanquée de ce monolithe lisse et harmonieux : la Cuca Bellostas.

Trident rocheux au-dessus de la Citadelle.

Trident rocheux au-dessus de la Citadelle.

De l'autre côté du canyon, d'étranges pénitents...

De l'autre côté du canyon, d'étranges pénitents...

Sous le chemin s'ouvrent quelques grosses arches. Au fond les sommets enneigés des Pyrénées dans la région du mont Perdu.

Sous le chemin s'ouvrent quelques grosses arches. Au fond les sommets enneigés des Pyrénées dans la région du mont Perdu.

Otin, un village jadis très peuplé et très actif situé sur le plateau de la rive droite, mais aujourd'hui un ensemble de ruines dont seul le clocher semble rescapé.

Otin, un village jadis très peuplé et très actif situé sur le plateau de la rive droite, mais aujourd'hui un ensemble de ruines dont seul le clocher semble rescapé.

Après le plateau d'Otin, on s'engage sur les corniches.

Après le plateau d'Otin, on s'engage sur les corniches.

C'est l'endroit le plus saisissant.

C'est l'endroit le plus saisissant.

Au centre, encore une arche énorme.

Au centre, encore une arche énorme.

On distingue nos deux randonneuses sur la corniche. Plus haut, les vautours rôdent...

On distingue nos deux randonneuses sur la corniche. Plus haut, les vautours rôdent...

L'objectif final est en vue, là où le canyon se resserre.

L'objectif final est en vue, là où le canyon se resserre.

Arrivée devant le barranco Raisén, par lequel on regagnera facilement le plateau au retour.

Arrivée devant le barranco Raisén, par lequel on regagnera facilement le plateau au retour.

Après le Raisén, la vire continue, plus spectaculaire encore.

Après le Raisén, la vire continue, plus spectaculaire encore.

Peu avant le terminus et le Saltador de las Lañas.

Peu avant le terminus et le Saltador de las Lañas.

Retour vers le Raisén, où l'on quittera les "cornisas" pour prendre pied sur le paisible plateau d'Otin.

Retour vers le Raisén, où l'on quittera les "cornisas" pour prendre pied sur le paisible plateau d'Otin.

Belle arche peu avant la redescente du sentier de Turmo sur la Citadelle de Mascùn.

Belle arche peu avant la redescente du sentier de Turmo sur la Citadelle de Mascùn.

Dernier regard vers la Citadelle de Mascùn. Les ombres du pilier central mettent en valeur les deux fenêtres de las Ventanas.

Dernier regard vers la Citadelle de Mascùn. Les ombres du pilier central mettent en valeur les deux fenêtres de las Ventanas.

Peu avant le retour à Rodellar, pause fraîcheur...

Peu avant le retour à Rodellar, pause fraîcheur...

Tout est dans l'excellent bouquin de Bruno Mateo, avec de nombreux autres parcours d'exception.

Tout est dans l'excellent bouquin de Bruno Mateo, avec de nombreux autres parcours d'exception.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article