Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
pascal-sombardier.com

pascal-sombardier.com

Topos et photos sur la montagne hors des sentiers battus, par l'auteur des Randonnées du vertige

Roc des Corneilles - objectif Lune

Si vous aviez une envie folle de marcher sur la Lune, je vous en offre ici la possibilité. Perché au fond de la haute Maurienne, au-dessus d'Aussois, le Roc des Corneilles est bien visible depuis les grands alpages de Bellecôte. Il est à l'ombre le matin et le trou de lumière en forme de croissant de Lune qui le transperce est d'autant plus spectaculaire. Alors naît l'envie irrésistible d'aller dans cette Lune, et le parcours facile qui y mène offre d'autres satisfactions : l'immensité d'étendues verdoyantes et la traversée bien équipée d'impressionnants à-pics, mais aussi un rocher étrangement sculpté, travaillé, comme mitraillé par une pluie de météorites. Ces formations, résultat de ce que les géologues appellent la "cargneulisation", sont dues à une intense dissolution de la dolomie par des roches soufrées, et notamment le gypse. La Lune a été la plus grande victime de ce lent travail de sape, accentué par le vent et le gel. Parmi les reliefs complexes de ce roc hors du commun, on relèvera bien d'autres curiosités, l'occasion de se balader dans un décor… lunaire, forcément.

Topo et carte par simple clic sur le doc PDF ci-dessous : 

Objectif Lune !

Objectif Lune !

Au petit matin, le versant ouest du Roc des Corneilles. Le croissant de Lune est bien visible.

Au petit matin, le versant ouest du Roc des Corneilles. Le croissant de Lune est bien visible.

On effectue l'approche en passant dessous la barre des Corneilles par un bon chemin balisé, puis en montant derrière.

On effectue l'approche en passant dessous la barre des Corneilles par un bon chemin balisé, puis en montant derrière.

Lors de votre montée vers la Lune, les cargneules vous saluent bien...

Lors de votre montée vers la Lune, les cargneules vous saluent bien...

Alunissage...

Alunissage...

Une petite vire en versant ouest permet de prendre du recul sur la face cachée.

Une petite vire en versant ouest permet de prendre du recul sur la face cachée.

No comment...

No comment...

Le Roc des Corneilles de profil, une vraie fusée lunaire ! (ce qui est normal en la circonstance). La Lune, qui s'ouvre 50 mètres plus loin à gauche, le traverse.

Le Roc des Corneilles de profil, une vraie fusée lunaire ! (ce qui est normal en la circonstance). La Lune, qui s'ouvre 50 mètres plus loin à gauche, le traverse.

Après le petit rappel de l'autre côté du Roc (simple option de retour), le replat et ses aiguilles.

Après le petit rappel de l'autre côté du Roc (simple option de retour), le replat et ses aiguilles.

Le Roc des Corneilles n'est en fait que le point le plus haut d'une barre de cargneule qui s'épanouit beaucoup plus bas. On peut, après le petit rappel, descendre en la longeant et en suivant les traces des grimpeurs.

Le Roc des Corneilles n'est en fait que le point le plus haut d'une barre de cargneule qui s'épanouit beaucoup plus bas. On peut, après le petit rappel, descendre en la longeant et en suivant les traces des grimpeurs.

Retour par les alpages du cirque de Bellecôte. C'est toujours mieux avec quelques effets de nuages...

Retour par les alpages du cirque de Bellecôte. C'est toujours mieux avec quelques effets de nuages...

Dernier coup d'œil, avec le soleil que l'on n'avait pas le matin.

Dernier coup d'œil, avec le soleil que l'on n'avait pas le matin.

Plus bas, le monolithe de Sardières, d'où l'on peut aussi partir pour monter au Roc des Corneilles, ce qui sera évidemment plus long.

Plus bas, le monolithe de Sardières, d'où l'on peut aussi partir pour monter au Roc des Corneilles, ce qui sera évidemment plus long.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article