Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
pascal-sombardier.com

pascal-sombardier.com

Topos et photos sur la montagne hors des sentiers battus, par l'auteur des Randonnées du vertige

Rochers de l'Ours par les Crocs

Quoique dominant Grenoble, ces deux sommets (l'Ours et les Crocs) sont pratiquement inconnus. Tout y semble pourtant prévu pour le plaisir des yeux : texture très pure du rocher, contraste entre calcaire immaculé et bandes vertes parcourues par chamois et mouflons, perspectives fuyantes vers le mont Aiguille au sud, Grenoble et la Chartreuse au nord, mais aussi sculptures naturelles étonnantes... Sans doute faut-il chercher l’explication de cet anonymat dans le fait que les rares chemins du secteur ne sont même pas tracés sur les cartes. Quant aux digressions comme celle présentée ici, j'avais trouvé grand plaisir à les imaginer pour mon ouvrage Vertiges d'en haut paru en 2010. Et les rampes des Crocs s'étaient imposées comme un enchaînement superbe, aérien et logique. La seule curiosité alors connue alentour, la pierre Virari, n’a d’extraordinaire que sa situation, un peu incongrue sur une crête d’où elle aurait dû se décrocher depuis longtemps. On la voit de très loin, et les Villardiens en ont fait une légende. Virari signifie “qui vire”, et si vous la faites tourner de droite à gauche un soir de Noël, vous pourrez entrer dans un gouffre au fond duquel est caché un trésor... Mais lors de mon incursion dans ce petit univers, faute d'arriver à faire tourner la pierre, j'ai dû chercher d'autres pépites... La plus curieuse est une énorme main qui semble bénir Grenoble et sa vallée. En raison d'un manque cruel d'imagination, je l'ai appelée "la Main", et j'ai aggravé mon cas en appelant un alignement de monolithes situés au-dessus "les Menhirs". Mais j'ai pu me consoler en constatant que de nombreux randonneurs semblaient néanmoins apprécier leur beauté et leur originalité. Merci à eux !

Topo, carte et tracés par simple clic sur le doc ROCHERS DE L'OURS PAR LES RAMPES DES CROCS.PDF ci-dessous :

Le versant est de la crête des Crocs. Les rampes sont tracées en bleu (voir plus de détails sur le doc PDF).

Le versant est de la crête des Crocs. Les rampes sont tracées en bleu (voir plus de détails sur le doc PDF).

Depuis le chemin classique du col de l'Arc, on voit très bien la rampe nord au milieu de la falaise des Crocs.

Depuis le chemin classique du col de l'Arc, on voit très bien la rampe nord au milieu de la falaise des Crocs.

La partie supérieure de la rampe nord s'élargit et devient plus tranquille.

La partie supérieure de la rampe nord s'élargit et devient plus tranquille.

Peu avant le sommet de la rampe nord.

Peu avant le sommet de la rampe nord.

Arrivée au promontoire en haut de la rampe nord. C'est de là qu'on découvre la suite en versant est. Au fond, le pic Saint-Michel.

Arrivée au promontoire en haut de la rampe nord. C'est de là qu'on découvre la suite en versant est. Au fond, le pic Saint-Michel.

Découverte du versant est depuis la sortie de la rampe nord. On va d'abord longer le pied de cette falaise, où l'on voit un personnage en rouge. Les trois vires de sortie avant la pierre Virari sont visibles tout à gauche.

Découverte du versant est depuis la sortie de la rampe nord. On va d'abord longer le pied de cette falaise, où l'on voit un personnage en rouge. Les trois vires de sortie avant la pierre Virari sont visibles tout à gauche.

Traversée facile, mais exposée, sur la trace des chamois.

Traversée facile, mais exposée, sur la trace des chamois.

Le collet avant le cirque de sortie et ses trois vires.

Le collet avant le cirque de sortie et ses trois vires.

La vire médiane.

La vire médiane.

À l'extrémité de la vire médiane, juste avant de sortir au col où niche la pierre Virari.

À l'extrémité de la vire médiane, juste avant de sortir au col où niche la pierre Virari.

Dernier regard vers le cirque que l'on vient de traverser.

Dernier regard vers le cirque que l'on vient de traverser.

Découverte de la pierre Virari et du sommet 2038 m des Rochers de l'Ours.

Découverte de la pierre Virari et du sommet 2038 m des Rochers de l'Ours.

Tentative pour faire tourner la pierre Virari... Mais ça veut pas...

Tentative pour faire tourner la pierre Virari... Mais ça veut pas...

En contrebas de la croupe nord-est des Rochers de l'Ours, la Main est bien visible.

En contrebas de la croupe nord-est des Rochers de l'Ours, la Main est bien visible.

La Main semble bénir Grenoble et sa vallée.

La Main semble bénir Grenoble et sa vallée.

Rochers de l'Ours par les Crocs
Dernier regard vers la Main et le bassin grenoblois avant de continuer vers les Menhirs.

Dernier regard vers la Main et le bassin grenoblois avant de continuer vers les Menhirs.

Belle vire entre la Main et les Menhirs, vers lesquels il va falloir revenir en traversant au-dessus dans l'autre sens.

Belle vire entre la Main et les Menhirs, vers lesquels il va falloir revenir en traversant au-dessus dans l'autre sens.

L'un des menhirs de l'alignement, sous le sommet des Rochers de l'Ours.

L'un des menhirs de l'alignement, sous le sommet des Rochers de l'Ours.

Au sommet 2038 m des Rochers de l'Ours, devant leur autre sommet, plus rocheux, où débute une traversée épique vers le Cornafion.

Au sommet 2038 m des Rochers de l'Ours, devant leur autre sommet, plus rocheux, où débute une traversée épique vers le Cornafion.

Sur la croupe nord-est des Rochers de l'Ours. À gauche, la crête des Crocs devant la Chartreuse. Au centre le mont Blanc, et à droite, Belledonne.

Sur la croupe nord-est des Rochers de l'Ours. À gauche, la crête des Crocs devant la Chartreuse. Au centre le mont Blanc, et à droite, Belledonne.

Parterre de trolles au-dessus de Villard-de-Lans.

Parterre de trolles au-dessus de Villard-de-Lans.

Retour possible vers le Balcon Est et le col de l'Arc par la vire inférieure des Crocs, après la pierre Virari.

Retour possible vers le Balcon Est et le col de l'Arc par la vire inférieure des Crocs, après la pierre Virari.

Retour au col de l'Arc par le Balcon Est, sous les rampes où on se trouvait auparavant. Au fond, le pic Saint-Michel.

Retour au col de l'Arc par le Balcon Est, sous les rampes où on se trouvait auparavant. Au fond, le pic Saint-Michel.

L'arche des Crocs est visitable en descendant un peu sur l'ancien chemin du Balcon Est, peu tracé mais facile. En continuant, on peut rejoindre le sentier classique du col de l'Arc et y remonter.

L'arche des Crocs est visitable en descendant un peu sur l'ancien chemin du Balcon Est, peu tracé mais facile. En continuant, on peut rejoindre le sentier classique du col de l'Arc et y remonter.

Et si vous n'avez pas trop traîné, l'auberge des Allières vous permettra de refaire le plein. Attention, c'est du genre copieux...

Et si vous n'avez pas trop traîné, l'auberge des Allières vous permettra de refaire le plein. Attention, c'est du genre copieux...

Option réservée aux randonneurs sportifs ayant quelques rudiments d'escalade : la continuation de l'arête vers le Cornafion après le sommet 2038 m des Rochers de l'Ours. Je décrivais cette course dans "Vertiges d'en haut", ouvrage aujourd'hui épuisé, mais je vais sans doute la présenter un jour sur ce blog.

Option réservée aux randonneurs sportifs ayant quelques rudiments d'escalade : la continuation de l'arête vers le Cornafion après le sommet 2038 m des Rochers de l'Ours. Je décrivais cette course dans "Vertiges d'en haut", ouvrage aujourd'hui épuisé, mais je vais sans doute la présenter un jour sur ce blog.

Voir aussi le topo PDF ci-dessous pour plus de détails.

Voir aussi le topo PDF ci-dessous pour plus de détails.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article