Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
pascal-sombardier.com

pascal-sombardier.com

Topos et photos sur la montagne hors des sentiers battus, par l'auteur des Randonnées du vertige

Le Crane de Colombier

Située dans la partie ouest du Luberon près de Cavaillon, cette boucle logique permet d’arpenter de nombreux passages pittoresques se faufilant parmi les grandes falaises colorées des Rochers de Baude. La grotte de la Brayette, avec ses entrées multiples et son arche fracturée, en est le point d’orgue. Le vallon homonyme, moins connu que les sites du Boulon et de Baude, traverse les vires les plus hautes avant de s’enfoncer dans une végétation riche et variée : les forêts de buis, de houx et de cèdres alternent avec des espaces dégagés parfumés de thym et ouverts sur la lumineuse plaine du Vaucluse. Le retour par les corniches de Baude et sa jolie tour percée est la cerise sur le gâteau. Cette partie se fait traditionnellement plutôt dans l’autre sens, mais j’ai choisi de concevoir ainsi ce circuit pour profiter davantage des horizons et des lumières de l’après-midi, les Rochers de Baude étant bien à l'ombre le matin.

Topo détaillé et carte par simple clic sur le doc PDF.CRANE DE COLOMBIER PAR LA BRAYETTE ci-dessous :

Après une petite montée dans la forêt au-dessus de Robion, on débouche sur de belles vires donnant accès au vallon de la Brayette.

Après une petite montée dans la forêt au-dessus de Robion, on débouche sur de belles vires donnant accès au vallon de la Brayette.

Le circuit proposé depuis Robion est en rouge, avec l'option gorge de Badarel au départ des Taillades en jaune.

Le circuit proposé depuis Robion est en rouge, avec l'option gorge de Badarel au départ des Taillades en jaune.

On est en fait dans la partie supérieure du cirque du Boulon et des Rochers de Baude.

On est en fait dans la partie supérieure du cirque du Boulon et des Rochers de Baude.

Belle vue sur la plaine de Vaucluse.

Belle vue sur la plaine de Vaucluse.

C'est peu après ces vires que l'on peut monter quelques mètres sur la gauche du chemin pour voir la grotte. Une petite escalade facile d'une dizaine de mètres y donne accès. On peut aussi passer par une vire plus à gauche.

C'est peu après ces vires que l'on peut monter quelques mètres sur la gauche du chemin pour voir la grotte. Une petite escalade facile d'une dizaine de mètres y donne accès. On peut aussi passer par une vire plus à gauche.

L'une des multiples ouvertures de la grotte de la Brayette.

L'une des multiples ouvertures de la grotte de la Brayette.

L'entrée principale.

L'entrée principale.

La grotte s'avère être en fait un tunnel assez long mais bien éclairé par ses multiples ouvertures, dont ce puits de lumière au plafond.

La grotte s'avère être en fait un tunnel assez long mais bien éclairé par ses multiples ouvertures, dont ce puits de lumière au plafond.

De l'autre côté du tunnel, la sortie est ornée de ces étonnantes "lanières de rocher" et d'une belle petite arche.

De l'autre côté du tunnel, la sortie est ornée de ces étonnantes "lanières de rocher" et d'une belle petite arche.

Retour à l'entrée principale. En passant par l'entrée de droite, on trouve une petite vire commode pour redescendre.

Retour à l'entrée principale. En passant par l'entrée de droite, on trouve une petite vire commode pour redescendre.

Au cas où l'on n'aurait pas vu la grotte en passant sur le chemin, c'est ainsi qu'on l'aperçoit en continuant à monter, si l'on se retourne... À noter qu'il est facile de grimper sur la plate-forme au-dessus de la grotte après avoir avoir traversé celle-ci. Une belle salle-à-manger !

Au cas où l'on n'aurait pas vu la grotte en passant sur le chemin, c'est ainsi qu'on l'aperçoit en continuant à monter, si l'on se retourne... À noter qu'il est facile de grimper sur la plate-forme au-dessus de la grotte après avoir avoir traversé celle-ci. Une belle salle-à-manger !

Le chemin se poursuit dans de très belles forêts de buis, de houx et de cèdres.

Le chemin se poursuit dans de très belles forêts de buis, de houx et de cèdres.

Arrivé sur la crête, on peut s'amuser à aller voir cette bergerie en effectuant une petite incursion dans le vallon du Colombier, qui est également l'occasion d'une très belle rando en venant du sud-ouest.

Arrivé sur la crête, on peut s'amuser à aller voir cette bergerie en effectuant une petite incursion dans le vallon du Colombier, qui est également l'occasion d'une très belle rando en venant du sud-ouest.

Après le Crane de Colombier (qui est en fait un simple replat sur la crête), on descend le vallon de la Barre, avec vue sur le Castelas (410 m).

Après le Crane de Colombier (qui est en fait un simple replat sur la crête), on descend le vallon de la Barre, avec vue sur le Castelas (410 m).

Petit passage escarpé avant la bifurcation gorge de Badarel - brèche du Castelas. Le panneau en vignette se trouve à la brèche, rebaptisée "col de la Gnôle", donc...

Petit passage escarpé avant la bifurcation gorge de Badarel - brèche du Castelas. Le panneau en vignette se trouve à la brèche, rebaptisée "col de la Gnôle", donc...

Au-dessus de la gorge de Badarel (qui peut constituer une variante d'approche ; voir plus bas ou doc PDF). Pour l'heure, nous allons un peu remonter sur la droite à la brèche du Castelas.

Au-dessus de la gorge de Badarel (qui peut constituer une variante d'approche ; voir plus bas ou doc PDF). Pour l'heure, nous allons un peu remonter sur la droite à la brèche du Castelas.

Descente par les corniches de Baude, qui débutent par cette belle tour percée.

Descente par les corniches de Baude, qui débutent par cette belle tour percée.

Le collet de la Roche Percée.

Le collet de la Roche Percée.

Les corniches prennent en diagonale toutes ces falaises des Rochers de Baude jusqu'à la source du Boulon et Robion à gauche.

Les corniches prennent en diagonale toutes ces falaises des Rochers de Baude jusqu'à la source du Boulon et Robion à gauche.

Sur les corniches de Baude.

Sur les corniches de Baude.

Le cirque du Boulon.

Le cirque du Boulon.

Plutôt que de prendre la petite descente classique vers la source du Boulon, on peut préférer poursuivre par de jolies corniches vers Robion.

Plutôt que de prendre la petite descente classique vers la source du Boulon, on peut préférer poursuivre par de jolies corniches vers Robion.

Un véritable trottoir...

Un véritable trottoir...

Robion n'est plus très loin.

Robion n'est plus très loin.

Une vue du cirque du Boulon depuis la petite route de la Plaine au sud de Robion.

Une vue du cirque du Boulon depuis la petite route de la Plaine au sud de Robion.

La gorge de Badarel

Le circuit est également possible depuis les Taillades par la gorge de Badarel (tracé jaune sur la carte), où l'on trouve le passage équipé montré sur la photo ci-dessous. Pour profiter de toutes les ambiances évoquées ci-dessus, il faudrait commencer par cette gorge, puis partir à gauche à la brèche du Castelas, redescendre les vires de Baude et remonter à la Brayette depuis Robion. C'est une option intéressante, à peine plus longue, mas si l'on veut avoir le soleil sur les corniches de Baude, il vaut mieux commencer par monter au Crane et redescendre par la Brayette, ce qui suppose un bonne remontée des corniches sur la fin.

Passage équipé d'échelons dans la gorge de Badarel, au-dessus des Taillades.

Passage équipé d'échelons dans la gorge de Badarel, au-dessus des Taillades.

On ne s'en doute pas vraiment en regardant de loin cette grande barre d'apparence végétative, mais le Luberon abrite quelques-uns des reliefs les plus remarquables du sud-est de la France. Dans la forêt de cèdres de Bonnieux, pas très loin de la rando décrite ci-dessus, on trouve par exemple l'arche des Portalas, une des plus marquantes de France, et surtout la plus haute du sud-est avec ses 24 mètres sous la voûte. Photo visible parmi d'autres en cliquant sur le lien ci-dessous : 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jérôme 11/11/2020 19:19

Première rando faite après le premier confinement, idéal pour se remettre en forme après 2 mois d'inactivité
Pour redescendre de la grotre il y a sur la droite une petite vire très commode qui évite la désescalade

Laurent Jacquet 11/11/2020 18:12

Exactement le style de rando à faire " hors saison " et pour se remettre en forme après ce maudit confinement . Et puis coté photo !!!!!! Merci Pascal

Nikko 11/11/2020 11:35

Bien joli et photogénique tout ça. Cela donne bien envie.