Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
pascal-sombardier.com

pascal-sombardier.com

Topos et photos sur la montagne hors des sentiers battus, par l'auteur des Randonnées du vertige

Le tour des Hauts de Chartreuse par les sangles

Du 27 au 29 juillet 2020, Laurent Jacquet et Michel Rousseau ont réalisé le tour des hauts plateaux de Chartreuse par les sangles, soit à mi-hauteur des falaises qui les ceinturent. Leur récit, leurs photos et leur tracé GPX sont visibles à la suite de mon introduction à ce joli périple.

Lors de la réalisation de mon ouvrage Chartreuse inédite paru en 2006, j’avais logiquement cherché à sortir des sentiers battus, et même des sangles connus de longue date, comme ceux de la Barrère, de Fouda Blanc ou de Fontanieu (1). À force d’arpenter les coins et recoins des hauts plateaux, je me suis aperçu qu'ils étaient ceinturés par de nombreux autres sangles plus ou moins vertigineux. Dans Les Randonnées du Vertige, j’avais déjà fait connaître la vire est de la Dent de Crolles, les sangles des Arches (entre pas de Rocheplane et Dôme de Bellefont), de Belles-Ombres, du Pinet… Mais il en restait, et non des moindres, le plus somptueux étant à mon avis celui de l’Aup du Seuil, qui domine la tour Percée dans un secteur pratiquement inconnu des randonneurs auparavant. Ceux du Fourneau, des Pins Brûlés, de Malissard et de l’Arche à l’Aiguille vinrent à point pour compléter la panoplie.

De toutes ces explorations est née l'idée d'un enchaînement permettant de faire le tour des hauts plateaux de Chartreuse par les sangles. Cette boucle céleste, je ne l’ai jamais réalisée intégralement, seulement par tronçons, mais je la suggérais à la page 23 de mon ouvrage sous le titre « Les sangles au long de l’automne percent mon cœur d’une longueur monotone », adaptation audacieuse du poème de Verlaine due à Bernard Amy. Depuis, mon idée est devenue réalité plusieurs fois, et dernièrement sublimée par mes amis Laurent Jacquet et Michel Rousseau qui ont effectué l'intégrale par les versants est et ouest fin juillet 2020, suivant une logistique et un timing impeccables. Dotés d'une insatiable curiosité et d'une inépuisable énergie, ils l'ont agrémentée de petites digressions par des arêtes, des couloirs, en passant par des arches ou d’autres reliefs étranges, découvrant au passage quelques nouveautés et d'astucieuses variantes.... Leur enthousiasme transparaît dans leur récit et leurs photos que je me fais un plaisir d’héberger sur ce blog.

1 - Sangle est un mot masculin qui n’existe qu’en Chartreuse et désigne une vire, sorte de trottoir rocheux ou herbeux traversant une falaise.

Le récit de Michel Rousseau est consultable en cliquant sur le doc PDF.TOUR DES HAUTS DE CHARTREUSE PAR LES SANGLES ci-dessous :

Après le sangle de la Barrère, accès à la vertigineuse vire est de la Dent de Crolles.

Après le sangle de la Barrère, accès à la vertigineuse vire est de la Dent de Crolles.

La vire est, sous le sommet de la Dent de Crolles.

La vire est, sous le sommet de la Dent de Crolles.

Le Rocher du Midi depuis le sangle homonyme.

Le Rocher du Midi depuis le sangle homonyme.

Depuis le sangle du Midi, coup d'œil vers la Dent de Crolles et la sortie de la vire est.

Depuis le sangle du Midi, coup d'œil vers la Dent de Crolles et la sortie de la vire est.

Sur le sangle du Rocher du Midi.

Sur le sangle du Rocher du Midi.

L'arche double du lapiaz du Rocher Pointu.

L'arche double du lapiaz du Rocher Pointu.

Près de la cheminée du Paradis, découverte d'une petite arche permettant d'accéder à une jolie faille.

Près de la cheminée du Paradis, découverte d'une petite arche permettant d'accéder à une jolie faille.

La faille du Paradis ?

La faille du Paradis ?

Entre le pas de Rocheplane et le sangle des Arches, découverte d'un passage direct par cette étroite petite vire.

Entre le pas de Rocheplane et le sangle des Arches, découverte d'un passage direct par cette étroite petite vire.

Sur la liaison entre Rocheplane et sangle des Arches.

Sur la liaison entre Rocheplane et sangle des Arches.

La double arche de Rocheplane.

La double arche de Rocheplane.

Le sangle de Montbrun.

Le sangle de Montbrun.

La petite arche de Montbrun.

La petite arche de Montbrun.

Le désormais célèbre passage "Super Galy" qui rallonge le passage Galy de 300 mètres avant son début classique.

Le désormais célèbre passage "Super Galy" qui rallonge le passage Galy de 300 mètres avant son début classique.

Le passage Galy permet de relier le sangle de Montbrun à celui de Bellefont.

Le passage Galy permet de relier le sangle de Montbrun à celui de Bellefont.

Descente du pas des Charassons.

Descente du pas des Charassons.

Variante directe et radicale pour rejoindre le passage de l'Aup du Seuil.

Variante directe et radicale pour rejoindre le passage de l'Aup du Seuil.

Sur le sangle de l'Aup du Seuil, au-dessus du cirque de l'Aiguillette de Saint-Michel.

Sur le sangle de l'Aup du Seuil, au-dessus du cirque de l'Aiguillette de Saint-Michel.

La tour Percée. On ne présente plus...

La tour Percée. On ne présente plus...

Depuis la tour Percée, la Tête de Mort.

Depuis la tour Percée, la Tête de Mort.

Après la tour Percée, le sangle continue vers le Grand Manti.

Après la tour Percée, le sangle continue vers le Grand Manti.

Au-dessus de l'arche Miracle, que l'on devine en bas.

Au-dessus de l'arche Miracle, que l'on devine en bas.

Mais avant le Grand Manti, les choses se gâtent. La Paroi Jaune ne se laisse pas traverser.

Mais avant le Grand Manti, les choses se gâtent. La Paroi Jaune ne se laisse pas traverser.

La redoutable Paroi Jaune du Grand Manti, haute de 400 mètres, impose de revenir sur ses pas pour sortir sur la crête avant.

La redoutable Paroi Jaune du Grand Manti, haute de 400 mètres, impose de revenir sur ses pas pour sortir sur la crête avant.

Plusieurs passages sont possibles pour rejoindre la crête avant le Grand Manti.

Plusieurs passages sont possibles pour rejoindre la crête avant le Grand Manti.

De l'autre côté du Grand Manti, traversée du peu confortable sangle du Fourneau.

De l'autre côté du Grand Manti, traversée du peu confortable sangle du Fourneau.

Sur le sangle du Fourneau qui mène au pas éponyme.

Sur le sangle du Fourneau qui mène au pas éponyme.

Le sangle de Belles-Ombres, désormais très connu et fréquenté.

Le sangle de Belles-Ombres, désormais très connu et fréquenté.

La partie la plus vertigineuse du sangle de Belles-Ombres.

La partie la plus vertigineuse du sangle de Belles-Ombres.

La partie sombre du sangle de Belles-Ombres, qui peut se poursuivre jusque vers les Rochers de l'Alpe où l'on débouchera au-dessus des alpages du Granier.

La partie sombre du sangle de Belles-Ombres, qui peut se poursuivre jusque vers les Rochers de l'Alpe où l'on débouchera au-dessus des alpages du Granier.

Changement de versant, et d'ambiance, au Granier : la Balme à Colon.

Changement de versant, et d'ambiance, au Granier : la Balme à Colon.

Petite digression au-dessus de la Balme à Colon : la vire sud-ouest du Granier.

Petite digression au-dessus de la Balme à Colon : la vire sud-ouest du Granier.

Après la descente à la Plagne, remontée par le Pinet Direct pour rattraper les sangles du Pinet et de Fouda Blanc.

Après la descente à la Plagne, remontée par le Pinet Direct pour rattraper les sangles du Pinet et de Fouda Blanc.

Sur la petite vire du Pinet Direct.

Sur la petite vire du Pinet Direct.

Ce passage du Pinet Direct permet d'accéder au sangle le plus haut et d'enchaîner par le Fouda Blanc jusqu'à Saint-Même. Au fond à droite, les crêtes de Malissard.

Ce passage du Pinet Direct permet d'accéder au sangle le plus haut et d'enchaîner par le Fouda Blanc jusqu'à Saint-Même. Au fond à droite, les crêtes de Malissard.

Sur le célébrissime sangle de Fouda Blanc.

Sur le célébrissime sangle de Fouda Blanc.

À la fin du sangle de Fouda Blanc, peu avant de rejoindre le sentier du pas de l'Échelle.

À la fin du sangle de Fouda Blanc, peu avant de rejoindre le sentier du pas de l'Échelle.

Le pas de la Mort au cirque de Saint-Même.

Le pas de la Mort au cirque de Saint-Même.

Le sangle de Fontanieu sous les crêtes de Malissard. Le Fouda Blanc, visible à gauche, est déjà loin.

Le sangle de Fontanieu sous les crêtes de Malissard. Le Fouda Blanc, visible à gauche, est déjà loin.

Sur le sangle de Fontanieu. Après, il faudra parcourir les longues crêtes de Malissard jusqu'aux Lances (visibles au centre).

Sur le sangle de Fontanieu. Après, il faudra parcourir les longues crêtes de Malissard jusqu'aux Lances (visibles au centre).

Le petit sangle de Malissard, accessible depuis le couloir ouest des Lances.

Le petit sangle de Malissard, accessible depuis le couloir ouest des Lances.

Le sangle de Malissard, petit, mais spectaculaire.

Le sangle de Malissard, petit, mais spectaculaire.

Après le chaos de Bellefont, traversée du couloir du Prayet où se trouve la petite arche homonyme.

Après le chaos de Bellefont, traversée du couloir du Prayet où se trouve la petite arche homonyme.

Dernier sangle, dernier effort : l'arche à l'Aiguille par le sangle homonyme qui traverse le versant nord-ouest de la Dent de Crolles et débouche face à celui de la Barrère. La boucle est bouclée.

Dernier sangle, dernier effort : l'arche à l'Aiguille par le sangle homonyme qui traverse le versant nord-ouest de la Dent de Crolles et débouche face à celui de la Barrère. La boucle est bouclée.

L'invraisemblable finesse de l'arc-boutant de l'arche à l'Aiguille. Une des images fortes de ce périple riche en émotions.

L'invraisemblable finesse de l'arc-boutant de l'arche à l'Aiguille. Une des images fortes de ce périple riche en émotions.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Laurent Jacquet 10/10/2020 07:38

Merci Pascal pour cette belle mise en perspective de cette virée au long court ! Pour ma part , n'étant absolument pas un trailer , c'était un chalenge que de pouvoir réaliser un tel enchainement en gardant un style rando avec bivouac 3 étoiles . Michel avait bossé à fond la partie routeur , il m'incombait de participer à la partie technique et logistique du projet . Une fausse note à ce propos : les 6 litres d'eau déposés à la Tour Percée pour le bivouac et la journée du lendemain étaient nettement insuffisant . Avis aux amateurs donc , pensez bien aux difficultés d'approvisionnement en eau pour ce genre de sangle/tour .