Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
pascal-sombardier.com

Topos et photos sur la montagne hors des sentiers battus, par l'auteur des Randonnées du vertige

Sardaigne : histoire et patrimoine

Je n'ai pas la prétention de retracer ici l'histoire de la grande île, qui est particulièrement complexe et mystérieuse sur bien des points. Je propose simplement quelques images qui m'ont frappé par leur étrangeté, leurs énigmes, leurs couleurs... La Sardaigne a de quoi surprendre, et la comprendre demande du temps et de la patience. C'est ce qui la rend si fascinante et attachante. Pour obtenir des détails sur certains points précis, il vous suffira de cliquer sur les liens que j'indique en cours de page.

Ce troisième volet est le dernier sur la Sardaigne de ceux postés durant le confinement de novembre 2020 (ça m'a fait un bien fou). Vous pouvez consulter les deux autres en cliquant dessus : Reliefs étranges et Bords de mer.

Tout un symbole : deux femmes, deux générations, deux cultures qui se côtoient...

Tout un symbole : deux femmes, deux générations, deux cultures qui se côtoient...

Orgosolo est un village des Supramonte situé près de Nuoro, la troisième ville de l'île. Il se caractérise par de très nombreuses peintures murales, souvent en rapport avec l'histoire, la politique, l'écologie... Voir les détails en cliquant sur le lien ci-dessous.

Orgosolo est un village des Supramonte situé près de Nuoro, la troisième ville de l'île. Il se caractérise par de très nombreuses peintures murales, souvent en rapport avec l'histoire, la politique, l'écologie... Voir les détails en cliquant sur le lien ci-dessous.

La plupart de ces peintures expriment le caractère rebelle et anarchiste de la Sardaigne.

La plupart de ces peintures expriment le caractère rebelle et anarchiste de la Sardaigne.

Certaines, comme celle-ci, sont franchement anti-capitaliste et anti-américaines.

Certaines, comme celle-ci, sont franchement anti-capitaliste et anti-américaines.

La traduction est facile. Jésus est présenté ici comme un migrant clandestin.

La traduction est facile. Jésus est présenté ici comme un migrant clandestin.

En voilà une qui pourrait être destinée à Donald Trump. Oui, les migrants sont dangereux pour les populations locales. Les Indiens d'Amérique en ont fait la douloureuse expérience : "Nous avons perdu notre terre !"..

En voilà une qui pourrait être destinée à Donald Trump. Oui, les migrants sont dangereux pour les populations locales. Les Indiens d'Amérique en ont fait la douloureuse expérience : "Nous avons perdu notre terre !"..

Adaptation audacieuse du tableau de Delacroix sur la Révolution française.

Adaptation audacieuse du tableau de Delacroix sur la Révolution française.

Fresque à la mémoire des nombreux mineurs sardes, dont la vie n'a apparemment pas toujours été facile.

Fresque à la mémoire des nombreux mineurs sardes, dont la vie n'a apparemment pas toujours été facile.

D'ailleurs, voici les restes des mines d'argent, de zinc et de plomb de Montevecchio sur la côte ouest. On dit que l'arrêt de leur exploitation en 1991 est davantage due aux mouvements ouvriers qu'à leur tarissement. Voir détails sur le lien ci-dessous.

D'ailleurs, voici les restes des mines d'argent, de zinc et de plomb de Montevecchio sur la côte ouest. On dit que l'arrêt de leur exploitation en 1991 est davantage due aux mouvements ouvriers qu'à leur tarissement. Voir détails sur le lien ci-dessous.

Il reste de ces mines quelques vestiges émouvants, comme ces wagonnets sur le petit Sahara d'As Piscinas.

Il reste de ces mines quelques vestiges émouvants, comme ces wagonnets sur le petit Sahara d'As Piscinas.

Une des particularités des villes et villages sardes est leur aspect très coloré, comme ici à Bosa.

Une des particularités des villes et villages sardes est leur aspect très coloré, comme ici à Bosa.

On est toujours surpris de la taille des villages accrochés aux pentes des montagnes. Ici, Baunei, la porte des Supramonte et du Selvaggio Blu, est en quelque sorte la "Chamonix sarde"... On devine au fond à gauche la sublime route "Orientale Sarda" qui se faufile dans les Supramonte jusqu'à Dorgali.

On est toujours surpris de la taille des villages accrochés aux pentes des montagnes. Ici, Baunei, la porte des Supramonte et du Selvaggio Blu, est en quelque sorte la "Chamonix sarde"... On devine au fond à gauche la sublime route "Orientale Sarda" qui se faufile dans les Supramonte jusqu'à Dorgali.

Urzulei est le village qui donne accès au plateau du Gorropu, le plus grand canyon d'Europe. Ses peintures murales ne relèvent pas du même esprit que celles d'Orgosolo, mais relatent le passé du pays avec beaucoup de finesse.

Urzulei est le village qui donne accès au plateau du Gorropu, le plus grand canyon d'Europe. Ses peintures murales ne relèvent pas du même esprit que celles d'Orgosolo, mais relatent le passé du pays avec beaucoup de finesse.

L'architecture moderne de la Sardaigne n'a rien de remarquable, comme ici à Tortoli, mais elle a le mérite de rester à l'échelle humaine et de ne pas défigurer le paysage comme sur la côte espagnole, par exemple.

L'architecture moderne de la Sardaigne n'a rien de remarquable, comme ici à Tortoli, mais elle a le mérite de rester à l'échelle humaine et de ne pas défigurer le paysage comme sur la côte espagnole, par exemple.

Certaines infrastructures touristiques s'intègrent de façon remarquable dans le paysage, comme ici à Costa Paradiso. Les maisons sont construites dans le même granit rose qui les entourent.

Certaines infrastructures touristiques s'intègrent de façon remarquable dans le paysage, comme ici à Costa Paradiso. Les maisons sont construites dans le même granit rose qui les entourent.

Évidemment, l'architecture la mieux intégrée, c'est celle des bergers qui construisaient ces "ovile" avec des branches de genévrier. On en trouve encore un peu partout, surtout dans les Supramonte. Certaines sont entretenues, d'autres sont délabrées, mais elles témoignent toutes de la vie austère de ceux qui ont le courage de faire vivre la tradition pastorale.

Évidemment, l'architecture la mieux intégrée, c'est celle des bergers qui construisaient ces "ovile" avec des branches de genévrier. On en trouve encore un peu partout, surtout dans les Supramonte. Certaines sont entretenues, d'autres sont délabrées, mais elles témoignent toutes de la vie austère de ceux qui ont le courage de faire vivre la tradition pastorale.

Les branches de genévrier (fustes) servent aussi à "faire des chemins", du moins selon la définition des Sardes, bien obligés de s'adapter à un relief très tourmenté...

Les branches de genévrier (fustes) servent aussi à "faire des chemins", du moins selon la définition des Sardes, bien obligés de s'adapter à un relief très tourmenté...

Plus anciens encore, les mystérieux Nuraghe qui datent d'environ 2000 ans av. J.-C. Il y en a près de 8000 en Sardaigne et ils posent bien des questions : Quelle est leur origine exacte ? À quoi servaient-ils ? Comment des hommes sans machines ont-ils pu entasser de si énormes blocs ? Voir détails en cliquant sur le lien ci-dessous.

Plus anciens encore, les mystérieux Nuraghe qui datent d'environ 2000 ans av. J.-C. Il y en a près de 8000 en Sardaigne et ils posent bien des questions : Quelle est leur origine exacte ? À quoi servaient-ils ? Comment des hommes sans machines ont-ils pu entasser de si énormes blocs ? Voir détails en cliquant sur le lien ci-dessous.

Santa Sabina, mignonne petite église blottie près du Nuraghe de la photo précédente, situé près de Silanus.

Santa Sabina, mignonne petite église blottie près du Nuraghe de la photo précédente, situé près de Silanus.

Dans les Supramonte près de Dorgali, une somptueuse rando de deux heures permet de rendre visite à l'un des sites nuragiques les plus célèbres : Tiscali, qui se visite. Un guichetier-historien dort sur place et vous demande 5 euros, moyennant quoi, il vous raconte plein de choses intéressantes.

Dans les Supramonte près de Dorgali, une somptueuse rando de deux heures permet de rendre visite à l'un des sites nuragiques les plus célèbres : Tiscali, qui se visite. Un guichetier-historien dort sur place et vous demande 5 euros, moyennant quoi, il vous raconte plein de choses intéressantes.

Tiscali : un cirque à moitié souterrain de près de 300 mètres de diamètre perdu dans les montagnes. On a du mal à imaginer que plusieurs centaines d'hommes y ont habité dès l'an 14000 av. J.-C. en aménageant les lieux, mais là encore, beaucoup de questions restent en suspens. Voir détails sur le lien ci-dessous.

Tiscali : un cirque à moitié souterrain de près de 300 mètres de diamètre perdu dans les montagnes. On a du mal à imaginer que plusieurs centaines d'hommes y ont habité dès l'an 14000 av. J.-C. en aménageant les lieux, mais là encore, beaucoup de questions restent en suspens. Voir détails sur le lien ci-dessous.

 Un peu partout sur l'île, on trouve des vestiges d'habitations rustiques très anciennes. Ici, dans les reliefs volcaniques du monte Torru au centre, des murets semblent délimiter des parcelles, et des cavités naturelles présentent des traces d'aménagement.

Un peu partout sur l'île, on trouve des vestiges d'habitations rustiques très anciennes. Ici, dans les reliefs volcaniques du monte Torru au centre, des murets semblent délimiter des parcelles, et des cavités naturelles présentent des traces d'aménagement.

Les villes côtières ont gardé leur charme malgré un tourisme important, comme ici à Alghero près du capo Caccia au nord-ouest.

Les villes côtières ont gardé leur charme malgré un tourisme important, comme ici à Alghero près du capo Caccia au nord-ouest.

Au nord, Castelsardo mérite un arrêt et une balade jusqu'au château qui la domine.

Au nord, Castelsardo mérite un arrêt et une balade jusqu'au château qui la domine.

Des petites ruelles offrent de jolis coup d'œil sur la mer.

Des petites ruelles offrent de jolis coup d'œil sur la mer.

C'est aussi l'occasion de rencontres. Cette dame perpétue la tradition du cannage et de la vannerie et vend de magnifiques corbeilles. Une spécialité sarde.

C'est aussi l'occasion de rencontres. Cette dame perpétue la tradition du cannage et de la vannerie et vend de magnifiques corbeilles. Une spécialité sarde.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article