Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
pascal-sombardier.com

Topos et photos sur la montagne hors des sentiers battus, par l'auteur des Randonnées du vertige

Dent d'Arclusaz par la Ceinture et la face sud

Ce passage dans la face sud de la falaise d'Arclusaz a beau être l'un des plus raides et exposés que je connaisse, il est fréquenté de longue date. Antoine Salvi, qui a beaucoup exploré les Bauges, en parlait déjà dans ses topos des années 1970. Comme souvent dans ce massif, le point de départ est bas, la dénivellation importante et le terrain escarpé. On aura tout loisir d'admirer les grands sommets baujus depuis la Dent : le Pécloz, le Trélod ou l'Arcalod... Autant de projets à faire pâlir les adeptes des sangles de Chartreuse ou du Vercors. On trouve d'ailleurs dans ces deux derniers assez peu d'exemples de randos du vertige aussi longues, raides et soutenues. Sa grande exposition rappelle plutôt les courses du Dévoluy comme la face sud-est du pic de Bure, où la chute sanctionne le moindre faux pas, où les plates-formes de repos sont rares, les points d'assurage inexistants et la retraite problématique...

Malgré la vue sur la vallée très animée de l'Isère qui s'étale 1500 mètres plus bas, l'ambiance sauvage est au rendez-vous. Outre les iris sauvages, nombreux sous la Ceinture, on peut admirer des stations de chardons bleus en pleine falaise (à savourer avec les yeux seulement, merci).

Topo détaillé par simple clic sur le doc DENT D'ARCLUSAZ ci-dessous :

Le franchissement de la Ceinture, au-dessus du bois carré, est facilitée par un câble.

Le franchissement de la Ceinture, au-dessus du bois carré, est facilitée par un câble.

Dent d'Arclusaz par la Ceinture et la face sud
Le versant sud du col d'Arclusaz. On voit à gauche le sommet de la Dent avec son énorme croix.

Le versant sud du col d'Arclusaz. On voit à gauche le sommet de la Dent avec son énorme croix.

Traversée exposée au-dessus de la Ceinture.

Traversée exposée au-dessus de la Ceinture.

Les vallées de l'Isère et de l'Arc se séparent juste dessous.

Les vallées de l'Isère et de l'Arc se séparent juste dessous.

Après avoir longé la Ceinture vers l'est, il faut revenir vers l'ouest par ces pentes herbeuses.

Après avoir longé la Ceinture vers l'est, il faut revenir vers l'ouest par ces pentes herbeuses.

Ça devient ici un peu plus raide...

Ça devient ici un peu plus raide...

Et même franchement exposé. Un piolet est appréciable.

Et même franchement exposé. Un piolet est appréciable.

Quelques rares pasages bénéficient d'une main courante.

Quelques rares pasages bénéficient d'une main courante.

À mi-hauteur, une vue sur la vallée de l'Isère, Belledonne et la Chartreuse.

À mi-hauteur, une vue sur la vallée de l'Isère, Belledonne et la Chartreuse.

Les derniers raidillons avant la cheminée.

Les derniers raidillons avant la cheminée.

La cheminée terminale, pourvue de bonnes marches et relativement facile.

La cheminée terminale, pourvue de bonnes marches et relativement facile.

Dans la traversée diagonale pour rejoindre le sommet de la Dent.

Dans la traversée diagonale pour rejoindre le sommet de la Dent.

Du sommet de la Dent, on voit tous les grands sommets des Bauges, et notamment le Trélod, l'Arcalod et le Pécloz.

Du sommet de la Dent, on voit tous les grands sommets des Bauges, et notamment le Trélod, l'Arcalod et le Pécloz.

Départ du sommet pour la descente par la voie normale. Au fond, le Trélod et l'Arcalod.

Départ du sommet pour la descente par la voie normale. Au fond, le Trélod et l'Arcalod.

Dans la descente vers 1120 m, le grand fayard, un hêtre vieux de plus de 200 ans.

Dans la descente vers 1120 m, le grand fayard, un hêtre vieux de plus de 200 ans.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article