Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
pascal-sombardier.com

Topos et photos sur la montagne hors des sentiers battus, par l'auteur des Randonnées du vertige

Le Perrellier par le balcon ouest

Ce sommet qui domine les gorges de la Bourne au niveau de La Balme-de-Rencurel paraît bien modeste. Il offre cependant quelques particularités intéressantes, et notamment une face sud-ouest qui compte parmi les falaises les plus raides et les plus belles du Vercors. Cette paroi lisse est parcourue par plusieurs étages de vires. La plus haute passe sous une grande et spectaculaire étrave rocheuse après un joli parcours forestier sur le balcon ouest, où se trouvent d'anciens chemins encore fréquentés par quelques chasseurs locaux. Le retour par la crête sommitale ajoute une note agréablement panoramique à l'ensemble, avec quelques passages escarpés bon enfant (bien que ce ne soit pas vraiment un itinéraire destiné aux enfants).

Itinéraire faisable lors d'un hiver sans neige vu l'altitude (1145 m), mais pas en raquettes en raison de plusieurs passages déversés ou escarpés.

Merci à Charles Vongerichten pour l'idée de ce circuit par le balcon ouest et la crête sommitale.

Topo détaillé par simple clic sur le doc PDF.PERRELLIER-BALCON OUEST ci-dessous :

Vu des abords de Saint-Julien-en-Vercors, le val de Rencurel dominé par les Rochers de Gonson. Le Perrellier est à droite (voir tracés sur photo suivante).

Vu des abords de Saint-Julien-en-Vercors, le val de Rencurel dominé par les Rochers de Gonson. Le Perrellier est à droite (voir tracés sur photo suivante).

En rouge, le circuit proposé avec, en jaune, la variante acrobatique de la petite crête sud.

En rouge, le circuit proposé avec, en jaune, la variante acrobatique de la petite crête sud.

En rouge, le balcon ouest et la crête sommitale. En jaune, la variante acrobatique de la petite crête sud.

En rouge, le balcon ouest et la crête sommitale. En jaune, la variante acrobatique de la petite crête sud.

Tout commence par une somptueuse forêt bien entretenue.

Tout commence par une somptueuse forêt bien entretenue.

Des endroits aujourd'hui fréquentés par quelques rares chasseurs, mais jadis plus animés si l'on en juge par le nombre et la largeur des chemins forestiers.

Des endroits aujourd'hui fréquentés par quelques rares chasseurs, mais jadis plus animés si l'on en juge par le nombre et la largeur des chemins forestiers.

Après un premier promontoire, on peut emprunter un chemin montant sur la gauche et tourner à droite au bout de quelques dizaines de mètres pour longer le pied de cette étonnante barre rocheuse en aller-retour.

Après un premier promontoire, on peut emprunter un chemin montant sur la gauche et tourner à droite au bout de quelques dizaines de mètres pour longer le pied de cette étonnante barre rocheuse en aller-retour.

J'ai vu là quelques inscriptions. Était-ce le rendez-vous secret des amoureux du village ?

J'ai vu là quelques inscriptions. Était-ce le rendez-vous secret des amoureux du village ?

La terrasse magique, herbeuse et bien plate. Quatre étoiles pour un pique-nique panoramique sur les vallées de la Doulouche et de la Bourne.

La terrasse magique, herbeuse et bien plate. Quatre étoiles pour un pique-nique panoramique sur les vallées de la Doulouche et de la Bourne.

Après les promontoires, une bonne sente part à plat sur la vire boisée du balcon ouest.

Après les promontoires, une bonne sente part à plat sur la vire boisée du balcon ouest.

Il faut rester au pied des barres rocheuses jusqu'au couloir de l'étrave.

Il faut rester au pied des barres rocheuses jusqu'au couloir de l'étrave.

La grande étrave rocheuse dressée à la pointe sud du Perrellier.

La grande étrave rocheuse dressée à la pointe sud du Perrellier.

La remontée du couloir de l'étrave, à prendre plutôt par la droite pour éviter le pierrier.

La remontée du couloir de l'étrave, à prendre plutôt par la droite pour éviter le pierrier.

Variante de la petite crête sud sur le bord droit du couloir de l'étrave, laquelle est bien visible à gauche en rocher jaune (photo Laurent Jacquet).

Variante de la petite crête sud sur le bord droit du couloir de l'étrave, laquelle est bien visible à gauche en rocher jaune (photo Laurent Jacquet).

La petite crête sud vue dans l'autre sens, avec les Rochers de Chalimont à l'arrière-plan. Une crête rocheuse qui paraît bien effilée, mais qui se parcourt assez facilement.

La petite crête sud vue dans l'autre sens, avec les Rochers de Chalimont à l'arrière-plan. Une crête rocheuse qui paraît bien effilée, mais qui se parcourt assez facilement.

Après une petite remontée sur l'arête sommitale, on trouve une étrange construction avec de gros murs et des poutres métalliques. Un ancien monte-charge ?

Après une petite remontée sur l'arête sommitale, on trouve une étrange construction avec de gros murs et des poutres métalliques. Un ancien monte-charge ?

Après cette étrange ruine, il faut descendre à droite pour éviter ce ressaut rocheux.

Après cette étrange ruine, il faut descendre à droite pour éviter ce ressaut rocheux.

Le masque de Zorro vous surveille...

Le masque de Zorro vous surveille...

Peu après le masque de Zorro et une courte remontée, il faudra penser à regarder à gauche pour ne pas manquer le petit détour au sommet (1145 m).

Peu après le masque de Zorro et une courte remontée, il faudra penser à regarder à gauche pour ne pas manquer le petit détour au sommet (1145 m).

Rencurel vu du sommet.

Rencurel vu du sommet.

Vue rapprochée. On m'a dit que, lors du tournage du film "Une hirondelle a fait le printemps" en 2000, Michel Serrault venait se détendre dans l'église en jouant de la trompette, son hobby.

Vue rapprochée. On m'a dit que, lors du tournage du film "Une hirondelle a fait le printemps" en 2000, Michel Serrault venait se détendre dans l'église en jouant de la trompette, son hobby.

La petite croix veille sur les vallées de la Doulouche et de la Bourne.

La petite croix veille sur les vallées de la Doulouche et de la Bourne.

Du sommet, la vue sur les Rochers de Gonson.

Du sommet, la vue sur les Rochers de Gonson.

Après le sommet, petite descente escarpée pour éviter le ressaut rocheux au nord de l'arête.

Après le sommet, petite descente escarpée pour éviter le ressaut rocheux au nord de l'arête.

Promontoire à l'écart du chemin avant la jonction avec la Croix du Collet.

Promontoire à l'écart du chemin avant la jonction avec la Croix du Collet.

Panneau en mémoire de ceux qui habitaient la forêt avant l'exode rural.

Panneau en mémoire de ceux qui habitaient la forêt avant l'exode rural.

Descente des grandes prairies au-dessus du village, sous les Rochers de Gonson.

Descente des grandes prairies au-dessus du village, sous les Rochers de Gonson.

Et le retour à Rencurel.

Et le retour à Rencurel.

À faire également sur le Perrellier pour les plus sportifs : la grande boucle :

1000 autres choses à faire dans les gorges de la Bourne : 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article