Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
pascal-sombardier.com

Topos et photos sur la montagne hors des sentiers battus, par l'auteur des Randonnées du vertige

Gorges et arches du Chaillard

J'avais proposé la remontée du Léoncel dans Vercors secret, mais j'avoue que je n'avais pas imaginé qu'il y avait de l'autre côté de l'usine de Bouvante un autre centre d'intérêt. L'ambiance du ruisseau du Chaillard rappelle celle du Léoncel, notamment par sa végétation couverte d'une mousse épaisse. Mais ce qui m'a le plus interpellé ici est la présence de formations figurant parmi les plus exceptionnelles du Vercors, et même des Alpes françaises. En effet, le très esthétique pilier situé sous les ruines du château de Flandenne forme une arche assez unique en son genre, haute de 18 mètres, ce qui est déjà beaucoup. Mais en face se trouve une curiosité encore plus rare : deux arches siamoises dont la plus haute fait 25 mètres. Cette structure complexe n'a guère d'équivalent, la plus haute arche du sud-est de la France étant celle des Portalas dans le Luberon avec 24 mètres sous la voûte. De loin, on soupçonne difficilement l'ampleur de ces géomorphosites, de toute évidence connus depuis longtemps, mais apparemment jamais documentés. Il a fallu la truffe archière de Chris Maiter pour en révéler toute la saveur. Considérant les deux grandes arches comme sa plus belle découverte, il les a appelées "l'Apothéose". C'est lui qui m'a également indiqué un sentier du genre confidentiel au retour d'une boucle permettant d'appréhender l'ensemble de ce secteur. 

Topo détaillé par simple clic sur le doc PDF.GORGES ET ARCHES DU CHAILLARD ci-dessous :

La petite passerelle du Chaillard, nœud central des différents itinéraires proposés ici.

La petite passerelle du Chaillard, nœud central des différents itinéraires proposés ici.

La montée aux ruines du château de Flandenne par un chemin pavé.

La montée aux ruines du château de Flandenne par un chemin pavé.

En rouge, les gorges du Chaillard avec retour par Plémiat. En pointillés roses, poursuite des gorges jusqu'au hameau de Chaillard. En violet, l’aller-retour aux ruines du château de Flandenne (30 mn). En pointillés jaunes, l’aller-retour au pilier de Flandenne (30 mn) En orange, l’aller-retour aux arches de l’Apothéose (30 mn). En vert clair, l’option de retour par les gorges de la Lyonne.

En rouge, les gorges du Chaillard avec retour par Plémiat. En pointillés roses, poursuite des gorges jusqu'au hameau de Chaillard. En violet, l’aller-retour aux ruines du château de Flandenne (30 mn). En pointillés jaunes, l’aller-retour au pilier de Flandenne (30 mn) En orange, l’aller-retour aux arches de l’Apothéose (30 mn). En vert clair, l’option de retour par les gorges de la Lyonne.

À l'entrée du château de Flandenne (ou Flandaine), toute son histoire vous est exposée.

À l'entrée du château de Flandenne (ou Flandaine), toute son histoire vous est exposée.

Du château de Flandenne, vue sur les gorges de la Lyonne et du Léoncel. On devine à gauche les arches de l'Apothéose.

Du château de Flandenne, vue sur les gorges de la Lyonne et du Léoncel. On devine à gauche les arches de l'Apothéose.

C'est à peu près tout ce qu'il reste du fameux château. Le site vaut surtout par sa situation et son ambiance.

C'est à peu près tout ce qu'il reste du fameux château. Le site vaut surtout par sa situation et son ambiance.

Retour à la passerelle et à la petite arche du Chaillard située juste à côté.

Retour à la passerelle et à la petite arche du Chaillard située juste à côté.

En passant sous cette arche, on trouve une rampe où il semble que des marches aient été taillées. Un ancien poste de surveillance des gorges sous l'entrée du château ?

En passant sous cette arche, on trouve une rampe où il semble que des marches aient été taillées. Un ancien poste de surveillance des gorges sous l'entrée du château ?

La rampe mène à cette plate-forme où pousse la grande pervenche.

La rampe mène à cette plate-forme où pousse la grande pervenche.

En continuant la trace sous les falaises, on trouve le superbe pilier de Flandenne, situé à l'aplomb de l'ancien château.

En continuant la trace sous les falaises, on trouve le superbe pilier de Flandenne, situé à l'aplomb de l'ancien château.

La hauteur de l'arche a été mesurée à 18 mètres.

La hauteur de l'arche a été mesurée à 18 mètres.

Retour à nouveau à la passerelle dans une jungle moussue typique du secteur.

Retour à nouveau à la passerelle dans une jungle moussue typique du secteur.

De Flandenne, on aura remarqué en face les arches de l'Apothéose, auxquelles on peut monter en quelques minutes depuis le Chaillard.

De Flandenne, on aura remarqué en face les arches de l'Apothéose, auxquelles on peut monter en quelques minutes depuis le Chaillard.

Il s'agit en fait de deux grandes arches siamoises reliées entre elles par cette étroite fente.

Il s'agit en fait de deux grandes arches siamoises reliées entre elles par cette étroite fente.

La plus grande, celle de droite, fait 25 mètres de hauteur.

La plus grande, celle de droite, fait 25 mètres de hauteur.

Dans celle de droite s'ouvre une baume accessible par une petite escalade. C'est surtout ce trou que l'on voit quand on est en face, les arches elles-mêmes ne se dévoilant que difficilement de loin.

Dans celle de droite s'ouvre une baume accessible par une petite escalade. C'est surtout ce trou que l'on voit quand on est en face, les arches elles-mêmes ne se dévoilant que difficilement de loin.

Laurent Jacquet dans le mur d'accès à la grotte. Derrière lui, l'énorme pilier latéral de l'arche de droite.

Laurent Jacquet dans le mur d'accès à la grotte. Derrière lui, l'énorme pilier latéral de l'arche de droite.

Une structure dont la complexité n'apparaît que lorsqu'on se trouve à l'intérieur.

Une structure dont la complexité n'apparaît que lorsqu'on se trouve à l'intérieur.

Retour au Chaillard dont on va suivre le lit en direction de la Taupinière. Pour cela, il faut traverser deux fois le ruisseau.

Retour au Chaillard dont on va suivre le lit en direction de la Taupinière. Pour cela, il faut traverser deux fois le ruisseau.

La jungle du Chaillard, aussi moussue que celle du Léoncel tout proche.

La jungle du Chaillard, aussi moussue que celle du Léoncel tout proche.

La baume de la Taupinière, devenue en peu de temps un spot d'escalade. Débutants s'abstenir.

La baume de la Taupinière, devenue en peu de temps un spot d'escalade. Débutants s'abstenir.

C'est un de ces spots à la mode, car bien équipé et surplombant, ce qui limite les risques de chutes douloureuses.

C'est un de ces spots à la mode, car bien équipé et surplombant, ce qui limite les risques de chutes douloureuses.

Après la Taupinière, la sente se poursuit le long du Chaillard.

Après la Taupinière, la sente se poursuit le long du Chaillard.

Peu après ce banc de cailloux, la sente va partir en hauteur pour sortir des gorges.

Peu après ce banc de cailloux, la sente va partir en hauteur pour sortir des gorges.

Overdose de vert...

Overdose de vert...

Arrivée dans les champs de Saint-Martin-le-Colonel et de Bouvante. Changement très net d'ambiance...

Arrivée dans les champs de Saint-Martin-le-Colonel et de Bouvante. Changement très net d'ambiance...

Le hameau de Chaillard a donné son nom au ruisseau, et pour cause : le moulin se trouvait là. Il n'en reste aujourd'hui que cet étonnant arc de pierre.

Le hameau de Chaillard a donné son nom au ruisseau, et pour cause : le moulin se trouvait là. Il n'en reste aujourd'hui que cet étonnant arc de pierre.

Les belles de Chaillard. J'ai un ticket avec celle de droite.

Les belles de Chaillard. J'ai un ticket avec celle de droite.

Après une rapide traversée du plateau de Plémiat, on peut aller voir la grosse conduite qui capte l'eau de la Lyonne au barrage de Bouvante-le-Haut à plusieurs kilomètres de là.

Après une rapide traversée du plateau de Plémiat, on peut aller voir la grosse conduite qui capte l'eau de la Lyonne au barrage de Bouvante-le-Haut à plusieurs kilomètres de là.

Un chemin confidentiel permet de redescendre en face du site du château de Flandenne pour arriver au niveau de la passerelle dans les gorges du Chaillard.

Un chemin confidentiel permet de redescendre en face du site du château de Flandenne pour arriver au niveau de la passerelle dans les gorges du Chaillard.

Ce joli promontoire situé au-dessus de la Taupinière permet un dernier coup d'œil sur les gorges du Chaillard peu avant d'en rejoindre le fond.

Ce joli promontoire situé au-dessus de la Taupinière permet un dernier coup d'œil sur les gorges du Chaillard peu avant d'en rejoindre le fond.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article