Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
pascal-sombardier.com

Topos et photos sur la montagne hors des sentiers battus, par l'auteur des Randonnées du vertige

Circuit de la Goulandière

grotte Bouleyre - la Siva - Grande et Petite Goulandière - belvédère du Ranc (variante d'accès par le pas du Ranc)

Les superlatifs abondent à propos de ce circuit camouflé dans la profonde forêt des Coulmes. On y trouve l'une des plus belles falaises d'escalade et l'une des plus belles grottes de la région, la plus grande arche du Vercors, un belvédère vertigineux face à sa plus grande cascade, et tout cela au-dessus de la gorge de la Bourne, l'une des plus tumultueuses des Alpes. Les lieux présentent aussi un intérêt historique, car ils étaient jusqu'au milieu du vingtième siècle habités par des agriculteurs très organisés, et l'on y trouve encore de nombreux hameaux en ruines, des citernes, des fontaines, des fours, des sculptures et un inextricable réseau de chemins. Les vestiges des deux Goulandière et de la Siva, dont l’émouvante école est encore debout, ont été valorisés et sécurisés par le Parc naturel du Vercors et l'ONF. Des panneaux retracent leur histoire et un charmant petit refuge est laissé à la disposition des randonneurs au milieu des ruines de la Grande Goulandière. L'itinéraire que je propose va un peu au-delà des sentiers battus de ce secteur et permet de profiter au mieux de toutes ces curiosités. Mais de nombreuses variantes sont possibles, la plus belle restant l'accès par le pas du Ranc depuis Choranche, car il apporte un aspect spectaculaire à une randonnée par ailleurs relativement tranquille.

Topo détaillé et carte par simple clic sur le doc PDF ci-dessous : 

Au pied de la falaise d'escalade de la Goulandière, les noms des voies sont peints sur des galets. On peut s'en amuser en faisant un petit aller-retour.

Au pied de la falaise d'escalade de la Goulandière, les noms des voies sont peints sur des galets. On peut s'en amuser en faisant un petit aller-retour.

Juste avant d'arriver au pied de la falaise, ce bassin perdu dans la forêt servait sans doute à collecter l'eau de la grotte Bouleyre.

Juste avant d'arriver au pied de la falaise, ce bassin perdu dans la forêt servait sans doute à collecter l'eau de la grotte Bouleyre.

L’itinéraire décrit est en rouge. En orange, l’accès direct à la Goulandière. Les points jaunes indiquent un détour par la Balme Riendre. En violet, variante d’accès par le pas du Ranc.

L’itinéraire décrit est en rouge. En orange, l’accès direct à la Goulandière. Les points jaunes indiquent un détour par la Balme Riendre. En violet, variante d’accès par le pas du Ranc.

La grotte Bouleyre, une pépite !

La grotte Bouleyre, une pépite !

La présence de nombreuses fistuleuses au plafond nécessite de se déplacer avec délicatesse.

La présence de nombreuses fistuleuses au plafond nécessite de se déplacer avec délicatesse.

L'antichambre de la grande salle s'atteint par un tout petit trou après la salle d'entrée.

L'antichambre de la grande salle s'atteint par un tout petit trou après la salle d'entrée.

Avant la grande salle, l'émerveillement va croissant...

Avant la grande salle, l'émerveillement va croissant...

Et le clou du spectacle...

Et le clou du spectacle...

À gauche de la grotte, on peut monter dans cette faille pour aller plus haut dans la forêt. Lorsque je grimpais sur la falaise de la Goulandière, je faisais l'approche par là depuis la route au niveau des Antis. Depuis, une corde fixe est apparue...

À gauche de la grotte, on peut monter dans cette faille pour aller plus haut dans la forêt. Lorsque je grimpais sur la falaise de la Goulandière, je faisais l'approche par là depuis la route au niveau des Antis. Depuis, une corde fixe est apparue...

S'ensuit une longue procession en forêt pour aller soit directement à la Goulandière, soit à la Siva.

S'ensuit une longue procession en forêt pour aller soit directement à la Goulandière, soit à la Siva.

Le point le plus haut se trouve au hameau de la Siva, où l'école résiste aux outrages du temps.

Le point le plus haut se trouve au hameau de la Siva, où l'école résiste aux outrages du temps.

Citerne perdue dans la forêt près de la Goulandière. Un bel exemple de l'art de la voûte.

Citerne perdue dans la forêt près de la Goulandière. Un bel exemple de l'art de la voûte.

Arrivée à la Grande Goulandière, objet de nombreuses restaurations et sécurisations.

Arrivée à la Grande Goulandière, objet de nombreuses restaurations et sécurisations.

L'abri de la Goulandière, un refuge ouvert à tous.

L'abri de la Goulandière, un refuge ouvert à tous.

L'abri de la Goulandière est bien entretenu et chacun est prié de le laisser aussi propre qu'il l'a trouvé en arrivant.

L'abri de la Goulandière est bien entretenu et chacun est prié de le laisser aussi propre qu'il l'a trouvé en arrivant.

Pique-nique à la Goulandière.

Pique-nique à la Goulandière.

La Goulandière et ses arbres remarquables vus du sud-est, sur le chemin du retour direct.

La Goulandière et ses arbres remarquables vus du sud-est, sur le chemin du retour direct.

Digression conseillée vers le belvédère du Ranc par la Petite Goulandière...

Digression conseillée vers le belvédère du Ranc par la Petite Goulandière...

...où l'âme du hameau vit encore.

...où l'âme du hameau vit encore.

Le belvédère du Ranc, au-dessus des gorges de la Bourne.

Le belvédère du Ranc, au-dessus des gorges de la Bourne.

Au belvédère du Ranc, on est face au cirque du Bournillon.

Au belvédère du Ranc, on est face au cirque du Bournillon.

Variante d'accès par le pas du Ranc, l'option royale

Les falaises de Presles vues de la Cournouse avec le pas du Ranc à droite (voir détails photo suivante).

Les falaises de Presles vues de la Cournouse avec le pas du Ranc à droite (voir détails photo suivante).

Circuit de la Goulandière
La traversée au début du pas du Ranc.

La traversée au début du pas du Ranc.

Le pas du Ranc vu du cirque du Bournillon. Bien que traversant ce "ranc" au milieu des falaises, le sentier n'offre guère de difficultés.

Le pas du Ranc vu du cirque du Bournillon. Bien que traversant ce "ranc" au milieu des falaises, le sentier n'offre guère de difficultés.

Début de la rampe du Ranc. Au fond, le plateau de Saint-Julien par-dessus les gorges de la Bourne.

Début de la rampe du Ranc. Au fond, le plateau de Saint-Julien par-dessus les gorges de la Bourne.

Après le grand virage au pied des falaises, que la rampe permet de franchir aisément.

Après le grand virage au pied des falaises, que la rampe permet de franchir aisément.

Petite grotte au bord du chemin sur la rampe.

Petite grotte au bord du chemin sur la rampe.

Le couloir final est équipé de rambardes.

Le couloir final est équipé de rambardes.

La Balme Riendre, plus grande arche du Vercors

Autre curiosité naturelle à voir dans ce secteur, mais plus au nord (aux Antis) : la Balme Riendre, qui abrite une arche de 25 mètres d'envergure.

Autre curiosité naturelle à voir dans ce secteur, mais plus au nord (aux Antis) : la Balme Riendre, qui abrite une arche de 25 mètres d'envergure.

Quelques pages de ce blog en relation avec la rando proposée en cliquant sur les liens ci-dessous :

À voir aussi cette page qui récapitule les itinéraires les plus intéressants des gorges de la Bourne :

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J
Merci pour les très belle photos une belle randonnée
Répondre