Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
pascal-sombardier.com

Topos et photos sur la montagne hors des sentiers battus, par l'auteur des Randonnées du vertige

La Côte Dure (Villard-Notre-Dame)

Montée par le vallon des Sources du Rochail et la transversale des Rochers du Renaud

Descente par le Lauzon et le bois de Moularet

Les alentours de Villard-Notre-Dame me sont toujours apparus comme l'un des endroits les plus sauvages et les plus intéressants de l'Oisans. J'ai déjà décrit quelques itinéraires dans ce secteur, et notamment un circuit passant à une cabane de chasseurs perdue sous le Grand Renaud, depuis laquelle on voit très bien une croix perchée sur un petit sommet situé juste au-dessus. Cette croix a été mise là tout simplement parce qu'on la voit depuis le village, 1000 mètres plus bas. Elle avait disparu en 2012, et avait été remontée aussitôt par les habitants en 2013 (cette histoire est racontée ici). On peut y monter directement par le Lauzon (itinéraire utilisé ici en descente), mais il existe un moyen de faire une boucle en passant par le somptueux vallon des Sources du Rochail, pourvu d'un sentier classique, dans un décor dont on ne se lasse pas. On arrive ainsi tout près du sympathique refuge des Sources, dont la gestion est assurée par la mairie (voir les détails ici). C'est de là qu'on utilisera une faiblesse diagonale dans les falaises et les schistes des Rochers du Renaud pour rejoindre la croix de Côte-Dure. Cette rando - une des plus belles de l'Oisans - se déroule dans une grande ambiance, un environnement particulièrement sauvage et alterne des passages bucoliques couverts de fleurs avec des pentes raides et austères. Elle ne s'adresse pas aux randonneurs classiques, car elle reste longue (1000 m), complexe et comporte quelques passages exposés. La côte est vraiment dure (-; Heureusement, pour se remettre de ses émotions, on trouve maintenant un petit bar-restaurant à l'entrée du village, une révolution dans ce petit nid d'aigle !

Topo détaillé par simple clic sur le doc PDF.COTE DURE ci-dessous : 

Un environnement sauvage et fleuri. À savourer avec les yeux uniquement.

Un environnement sauvage et fleuri. À savourer avec les yeux uniquement.

La Côte Dure (Villard-Notre-Dame)
Au centre, les Rochers du Renaud (à ne pas confondre avec les Rochers du Grand Renaud qui sont sur le Grand Renaud lui-même (à droite). Voir détails sur la photo suivante.

Au centre, les Rochers du Renaud (à ne pas confondre avec les Rochers du Grand Renaud qui sont sur le Grand Renaud lui-même (à droite). Voir détails sur la photo suivante.

Photo prise au début de la piste qui traverse vers Villard-Reymond au-dessus de Villard-Notre-Dame.

Photo prise au début de la piste qui traverse vers Villard-Reymond au-dessus de Villard-Notre-Dame.

La passerelle du ruisseau du Villard, récemment refaite. Merci !

La passerelle du ruisseau du Villard, récemment refaite. Merci !

La traversée sous les escarpements inquiétants du Péron.

La traversée sous les escarpements inquiétants du Péron.

Arrivée dans le vallon des Sources.

Arrivée dans le vallon des Sources.

Depuis le vallon des Sources, vue sur Villard-Notre-Dame et l'Alpe-d'Huez.

Depuis le vallon des Sources, vue sur Villard-Notre-Dame et l'Alpe-d'Huez.

Vue rapprochée.

Vue rapprochée.

La Côte Dure vue de la Côte Belle, lors d'une incursion vers la combe Noire. La croix est sur le sommet de gauche.

La Côte Dure vue de la Côte Belle, lors d'une incursion vers la combe Noire. La croix est sur le sommet de gauche.

Le vallon des Sources et ses cascades, un bonheur !

Le vallon des Sources et ses cascades, un bonheur !

La Côte Dure (Villard-Notre-Dame)
La Côte Dure (à droite) paraît bien... dure.

La Côte Dure (à droite) paraît bien... dure.

Peu avant le refuge, un ruisseau prodigue en eau bien fraîche.

Peu avant le refuge, un ruisseau prodigue en eau bien fraîche.

Le refuge se trouve au pied du mamelon à gauche du centre de la photo. On peut lui rendre visite, mais notre itinéraire part ici à droite. À gauche, le Rochail (3022 m).

Le refuge se trouve au pied du mamelon à gauche du centre de la photo. On peut lui rendre visite, mais notre itinéraire part ici à droite. À gauche, le Rochail (3022 m).

Début de la montée vers les Rochers du Renaud. Il faudra tirer à droite pour rejoindre les bandes herbeuses transversales.

Début de la montée vers les Rochers du Renaud. Il faudra tirer à droite pour rejoindre les bandes herbeuses transversales.

Il faut laisser à gauche les escarpements peu engageants du pic du Col-d'Ornon.

Il faut laisser à gauche les escarpements peu engageants du pic du Col-d'Ornon.

De la Côte Dure, on a une vue imprenable sur le Rochail et, plus bas, sur le refuge des Sources.

De la Côte Dure, on a une vue imprenable sur le Rochail et, plus bas, sur le refuge des Sources.

Depuis les pentes herbeuses du bord gauche, vue sur sur la montée à utiliser de l'autre côté, et sur le balcon herbeux qui traverse à droite ensuite.

Depuis les pentes herbeuses du bord gauche, vue sur sur la montée à utiliser de l'autre côté, et sur le balcon herbeux qui traverse à droite ensuite.

C'est juste pour faire cette photo que nous sommes montés sur le bord gauche du ravin, qu'il est difficile et dangereux de traverser plus haut. Il faut grimper sur l'autre côté dès le début.

C'est juste pour faire cette photo que nous sommes montés sur le bord gauche du ravin, qu'il est difficile et dangereux de traverser plus haut. Il faut grimper sur l'autre côté dès le début.

Le balcon herbeux des Rochers du Renaud, plus facile qu'on ne pourrait le croire.

Le balcon herbeux des Rochers du Renaud, plus facile qu'on ne pourrait le croire.

Arrivée à la croix de Côte-Dure (2420 m), face au pic Blanc à droite, et aux Trois pics de Belledonne à gauche.

Arrivée à la croix de Côte-Dure (2420 m), face au pic Blanc à droite, et aux Trois pics de Belledonne à gauche.

La Côte Dure (Villard-Notre-Dame)
Début de la descente pour rejoindre le Lauzon. Au centre, la cabane de Pierre-Grosse. Tout au fond, les Trois pics de Belledonne.

Début de la descente pour rejoindre le Lauzon. Au centre, la cabane de Pierre-Grosse. Tout au fond, les Trois pics de Belledonne.

Début du vallon du Lauzon, sous la pointe où se trouve la croix de Côte-Dure.

Début du vallon du Lauzon, sous la pointe où se trouve la croix de Côte-Dure.

Passage au petit lac vers 2040 m. C'est sans doute lui qui a donné son nom au secteur (lauzon = petit lac). Il n'est pas bien grand et sans profondeur, mais bienvenu pour se rafraîchir au moins les pieds.

Passage au petit lac vers 2040 m. C'est sans doute lui qui a donné son nom au secteur (lauzon = petit lac). Il n'est pas bien grand et sans profondeur, mais bienvenu pour se rafraîchir au moins les pieds.

Les rhodos et, à gauche, toujours la croix.

Les rhodos et, à gauche, toujours la croix.

La Pyramide du Lauzon marque un changement radical d'ambiance. On va  maintenant descendre dans une profonde forêt.

La Pyramide du Lauzon marque un changement radical d'ambiance. On va maintenant descendre dans une profonde forêt.

Descente raide dans le bois de Moularet.

Descente raide dans le bois de Moularet.

À voir sur le blog dans le même secteur : 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article