Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
pascal-sombardier.com

Topos et photos sur la montagne hors des sentiers battus, par l'auteur des Randonnées du vertige

Pas de l'Écharasson - Charmate

La montée par l'Écharasson avec retour par les crêtes du Bournillon et la Charmate constitue l'un des parcours les plus sportifs et les plus pittoresques du Vercors, surtout si l'on y ajoute quelques petites options que je propose au passage. J'avais présenté l'Écharasson dans la première version de mon ouvrage "Les randonnées du vertige", mais l'avais enlevé dans la deuxième, le couloir ayant été envahi par des troncs et les câbles étant en mauvais état. Et puis, l'ayant refait en 2017, j'ai vu qu'il s'était purgé et que les câbles avaient été changés ou refixés. Restait à trouver un retour logique évitant la descente par le même chemin. Il n'existait pas 36 solutions, les seuls passages dans les falaises de la Cournouse étant ceux de la Charmate ou de Pabro. Ce dernier étant un peu trop loin, la rampe de la Charmate s'imposa. Je ne l'avais jusqu'alors présentée qu'en boucle depuis Châtelus à la suite des pas des Voûtes ou de Pabro (dans "Vercors secret"), mais y accéder en longeant les sublimes crêtes des Rochers du Bournillon me paraît relever d'une belle logique et permet de profiter pleinement de l'ambiance particulière des falaises du Royans. Auparavant, de la source de Moulin Marquis, on peut rallier directement ces crêtes par un très beau parcours le long de baumes tapissées d'un curieux sable jaune (merci à Benoît Blaizac pour l'info).

En marge de ce circuit déjà assez long, je propose deux petites boucles en option. L'une d'elle, hyper-classique, passe sous la célèbre arche de la Porte du Diable. Auparavant, il longe le haut des falaises du cirque du Bournillon, offrant une vue spectaculaire sur la grotte homonyme et la cascade de Moulin-Marquis. Autour de ces curiosités que sont la grotte des Gaulois et la source de Moulin Marquis, on peut maintenant admirer plusieurs sculptures, œuvres d'artistes locaux dont le plus actif est un guide de Saint-Julien : Jérôme Aussibal. Cependant, l'une de ses plus belles créations est à l'écart, discrètement dressée sur les crêtes du Bournillon, une raison de plus pour rentrer par celles-ci.

Enfin, au niveau de la Charmate, une dernière digression permettra de visiter des baumes alignées sur une corniche où des hommes vivaient 7000 ans avant notre ère. Ces options sans difficulté peuvent se faire indépendamment (et donc éventuellement une autre fois) depuis Saint-Julien.

Topo détaillé et carte par clic sur le doc ECHARASSON-CHARMATE ci-dessous :

L'échelle (écharasson) du pas de l'Écharasson.

L'échelle (écharasson) du pas de l'Écharasson.

En rouge : montée par le pas de l’Écharasson. En jaune : option du circuit de la Porte du Diable. En blanc : jonction directe source de Moulin-Marquis-Charmate. En orange : retour par la rampe de la Charmate. En bleu : circuit des fouilles archéologiques de la Charmate (carte IGN avec courbes et détails ci-dessous, mais à mon avis moins facile à lire).

En rouge : montée par le pas de l’Écharasson. En jaune : option du circuit de la Porte du Diable. En blanc : jonction directe source de Moulin-Marquis-Charmate. En orange : retour par la rampe de la Charmate. En bleu : circuit des fouilles archéologiques de la Charmate (carte IGN avec courbes et détails ci-dessous, mais à mon avis moins facile à lire).

En rouge : montée par le pas de l’Écharasson. En jaune : option du circuit de la Porte du Diable. En blanc : jonction directe source de Moulin-Marquis-Charmate. En orange : retour par la rampe de la Charmate. En bleu : circuit des fouilles archéologiques de la Charmate.

En rouge : montée par le pas de l’Écharasson. En jaune : option du circuit de la Porte du Diable. En blanc : jonction directe source de Moulin-Marquis-Charmate. En orange : retour par la rampe de la Charmate. En bleu : circuit des fouilles archéologiques de la Charmate.

Depuis l'échelle, vue sur le lac de Choranche et les falaises de Presles, l'un des plus grands centres d'escalade d'Europe.

Depuis l'échelle, vue sur le lac de Choranche et les falaises de Presles, l'un des plus grands centres d'escalade d'Europe.

Les passages câblés de l'Écharasson.

Les passages câblés de l'Écharasson.

Un toboggan étroit dont on évite le fond terreux par des vires rocheuses.

Un toboggan étroit dont on évite le fond terreux par des vires rocheuses.

Arrivée à la grotte des Gaulois, demeure d'un bouquetin solitaire entourée d'œuvres d'art.

Arrivée à la grotte des Gaulois, demeure d'un bouquetin solitaire entourée d'œuvres d'art.

Le célèbre bouquetin de la grotte des Gaulois.

Le célèbre bouquetin de la grotte des Gaulois.

Le cirque du Bournillon et la cascade de Moulin-Marquis vus depuis la crête qui mène à la Porte du Diable.  À droite de la cascade, on devine la grotte du Bournillon, dont le porche, haut de 120 m, est l'un des plus grands d'Europe.

Le cirque du Bournillon et la cascade de Moulin-Marquis vus depuis la crête qui mène à la Porte du Diable. À droite de la cascade, on devine la grotte du Bournillon, dont le porche, haut de 120 m, est l'un des plus grands d'Europe.

La Porte du Diable, sous laquelle passe le chemin.

La Porte du Diable, sous laquelle passe le chemin.

La source de Moulin-Marquis, un petit aller-retour à ne pas manquer avant le circuit de la Porte du Diable. Si l'on n'envisage pas de faire ce dernier, on peut rejoindre directement la piste qui va à la Charmate en longeant les barres rocheuses à droite.

La source de Moulin-Marquis, un petit aller-retour à ne pas manquer avant le circuit de la Porte du Diable. Si l'on n'envisage pas de faire ce dernier, on peut rejoindre directement la piste qui va à la Charmate en longeant les barres rocheuses à droite.

Le ruisseau de Moulin-Marquis, à peine sorti de sa grotte, se jette dans une falaise de 400 m. D'énormes ormes penchés au-dessus du vide constituent de bons amarrages pour les canyonistes qui descendent la cascade en rappel.

Le ruisseau de Moulin-Marquis, à peine sorti de sa grotte, se jette dans une falaise de 400 m. D'énormes ormes penchés au-dessus du vide constituent de bons amarrages pour les canyonistes qui descendent la cascade en rappel.

Depuis la source de Moulin-Marquis, la façon la plus rapide de rejoindre la crête des Rochers du Bournillon et la Charmate est donc de longer les barres à droite. On passera ainsi sous plusieurs abris rocheux tapissés d'un curieux sable jaune (photo Laurent Jacquet).

Depuis la source de Moulin-Marquis, la façon la plus rapide de rejoindre la crête des Rochers du Bournillon et la Charmate est donc de longer les barres à droite. On passera ainsi sous plusieurs abris rocheux tapissés d'un curieux sable jaune (photo Laurent Jacquet).

En longeant les crêtes de Bournillon, on pourra embrasser d'un seul regard toutes les falaises de Presles en face.

En longeant les crêtes de Bournillon, on pourra embrasser d'un seul regard toutes les falaises de Presles en face.

Discètement dressé sur les crêtes, mais à l'écart du chemin, le "Bienveilleur du Bournillon" a été sculpté à Saint-Julien par Jérôme Aussibal en 2019.

Discètement dressé sur les crêtes, mais à l'écart du chemin, le "Bienveilleur du Bournillon" a été sculpté à Saint-Julien par Jérôme Aussibal en 2019.

Le Bienveilleur regarde plus les falaises de Presles que celles du Bournillon, mais on ne lui en voudra pas...

Le Bienveilleur regarde plus les falaises de Presles que celles du Bournillon, mais on ne lui en voudra pas...

Un peu de compagnie semble lui convenir.

Un peu de compagnie semble lui convenir.

Les crêtes juste avant l'arrivée au sommet de la Petite Cournouse (1259 m).

Les crêtes juste avant l'arrivée au sommet de la Petite Cournouse (1259 m).

Le golfe du Royans (en bas, le village de Choranche).

Le golfe du Royans (en bas, le village de Choranche).

Sur les crêtes du Bournillon, plusieurs belvédère permettent de découvrir les falaises de la Cournouse dans lesquelles se faufile la rampe de la Charmate (à gauche) que l'on va emprunter à la descente.

Sur les crêtes du Bournillon, plusieurs belvédère permettent de découvrir les falaises de la Cournouse dans lesquelles se faufile la rampe de la Charmate (à gauche) que l'on va emprunter à la descente.

Au bas de la rampe de la Charmate.

Au bas de la rampe de la Charmate.

Avant de descendre la rampe de la Charmate, il est conseillé de faire une petite digression sur le site des fouilles archéologiques, là où vivaient des hommes il y a 7000 ans.

Avant de descendre la rampe de la Charmate, il est conseillé de faire une petite digression sur le site des fouilles archéologiques, là où vivaient des hommes il y a 7000 ans.

Lors de la petite digression sur les fouilles archéologiques de la Charmate, où un bassin offre de l'eau en permanence.

Lors de la petite digression sur les fouilles archéologiques de la Charmate, où un bassin offre de l'eau en permanence.

Le bassin de la Charmate vu de l'intérieur.

Le bassin de la Charmate vu de l'intérieur.

La descente de la cascade de Moulin-Marquis au sec est décrite ici :

À voir aussi cette page où il est question de la plupart des itinéraires intéressants des gorges de la Bourne : 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
N
Bravo , un blog de dingue et super documenté 👏👏👏
Répondre